La direction du Tour a opté pour une arrivée à La Planche des Belles Filles, dans les Vosges du sud. C'est une grande inconnue, en-dehors du milieu du cyclotourisme puisque cette ascension clôture leur Cyclo des Trois Ballons. Il paraît que Christian Prud'homme, le patron du Tour, était tellement intrigué par les horribles récits publiés sur les sites et les blogs qu'il a intégré cette station de ski au tracé du Tour.

La Planche des Belles Filles semble plus ardue, car plus raide, que le Ballon d'Alsace. La direction du Tour teste d'ailleurs ici sa nouvelle formule : elle souhaite s'attaquer à des cols moins élevés et moins légendaires et cherche donc des arrivées plus pentues mais plus basses. La Planche des Belles Filles s'intègre parfaitement dans cette vision : elle culmine à 1.035 mètres et ne fait que 6,2 kilomètres mais certains tronçons sont quasi verticaux. Le premier kilomètre est terrible, avec un pourcentage de 15 tandis que les tronçons suivants vont de 11 à 13%. Les cyclotouristes ont parcouru le dernier kilomètre à seulement 7% mais d'après le guide officiel du Tour 2012, cette station de ski s'est adaptée à la première visite du Tour et a corsé la finale : on a aménagé un ultime tronçon de 350 mètres à 20% de moyenne, avec quelques pics à 28%!

La Planche des Belles Filles promet donc une finale palpitante mais l'importance de l'étape pourrait finalement être très relative.

Sport/Foot Magazine 'spécial Tour 2012'

La direction du Tour a opté pour une arrivée à La Planche des Belles Filles, dans les Vosges du sud. C'est une grande inconnue, en-dehors du milieu du cyclotourisme puisque cette ascension clôture leur Cyclo des Trois Ballons. Il paraît que Christian Prud'homme, le patron du Tour, était tellement intrigué par les horribles récits publiés sur les sites et les blogs qu'il a intégré cette station de ski au tracé du Tour. La Planche des Belles Filles semble plus ardue, car plus raide, que le Ballon d'Alsace. La direction du Tour teste d'ailleurs ici sa nouvelle formule : elle souhaite s'attaquer à des cols moins élevés et moins légendaires et cherche donc des arrivées plus pentues mais plus basses. La Planche des Belles Filles s'intègre parfaitement dans cette vision : elle culmine à 1.035 mètres et ne fait que 6,2 kilomètres mais certains tronçons sont quasi verticaux. Le premier kilomètre est terrible, avec un pourcentage de 15 tandis que les tronçons suivants vont de 11 à 13%. Les cyclotouristes ont parcouru le dernier kilomètre à seulement 7% mais d'après le guide officiel du Tour 2012, cette station de ski s'est adaptée à la première visite du Tour et a corsé la finale : on a aménagé un ultime tronçon de 350 mètres à 20% de moyenne, avec quelques pics à 28%! La Planche des Belles Filles promet donc une finale palpitante mais l'importance de l'étape pourrait finalement être très relative. Sport/Foot Magazine 'spécial Tour 2012'