Sur le cliché, vu plus de 100.000 fois dimanche midi, Armstrong, déchu de ses 7 victoires, est allongé sur un canapé, face à ses sept maillots jaunes encadrés au mur de son domicile d'Austin, au Texas. Cette photo a suscité de nombreux commentaires très partagés, entre les fans qui approuvent et les détracteurs qui insultent l'ancien cycliste pour cette nouvelle provocation.

Le 23 octobre, Armstrong avait enlevé de la ligne biographique de son compte Twitter la référence à ses sept victoires dans le tour de France ("7-time Tour de France winner"), quelques heures après que l'Union cycliste internationale eut officiellement entériné les sanctions contre l'Américain, rayé des palmarès depuis août 1998.

Le 10 octobre, l'Agence américaine antidopage (USADA) avait publié un rapport de 202 pages, accompagné de quelque 1000 pages de témoignages et études, dénonçant le système de dopage mis en place par Lance Armstrong.

Armstrong totalement séparé de son association Livestrong

Par ailleurs, Lance Armstrong a décidé de quitter le conseil d'administration de l'association de lutte contre le cancer qu'il a fondée en 1997. L'Américain a expliqué vouloir protéger Livestrong des 'effets négatifs' de sa suspension à vie du cyclisme.

Dès la publication du rapport de l'USADA sur sa personne, Lance Armstrong avait démissionné de son poste de président il y a un mois, mais était resté dans le conseil d'administration de sa fondation.

"Lance a décidé de démissionner du conseil d'administration de la fondation pour la préserver de tout effet négatif liée à la controverse autour de sa carrière cycliste", a expliqué Katherine McLane, porte-parole de Livestrong, à l'agence Bloomberg. "Sa démission a été effective le 4 novembre.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Sur le cliché, vu plus de 100.000 fois dimanche midi, Armstrong, déchu de ses 7 victoires, est allongé sur un canapé, face à ses sept maillots jaunes encadrés au mur de son domicile d'Austin, au Texas. Cette photo a suscité de nombreux commentaires très partagés, entre les fans qui approuvent et les détracteurs qui insultent l'ancien cycliste pour cette nouvelle provocation. Le 23 octobre, Armstrong avait enlevé de la ligne biographique de son compte Twitter la référence à ses sept victoires dans le tour de France ("7-time Tour de France winner"), quelques heures après que l'Union cycliste internationale eut officiellement entériné les sanctions contre l'Américain, rayé des palmarès depuis août 1998. Le 10 octobre, l'Agence américaine antidopage (USADA) avait publié un rapport de 202 pages, accompagné de quelque 1000 pages de témoignages et études, dénonçant le système de dopage mis en place par Lance Armstrong.Armstrong totalement séparé de son association Livestrong Par ailleurs, Lance Armstrong a décidé de quitter le conseil d'administration de l'association de lutte contre le cancer qu'il a fondée en 1997. L'Américain a expliqué vouloir protéger Livestrong des 'effets négatifs' de sa suspension à vie du cyclisme. Dès la publication du rapport de l'USADA sur sa personne, Lance Armstrong avait démissionné de son poste de président il y a un mois, mais était resté dans le conseil d'administration de sa fondation. "Lance a décidé de démissionner du conseil d'administration de la fondation pour la préserver de tout effet négatif liée à la controverse autour de sa carrière cycliste", a expliqué Katherine McLane, porte-parole de Livestrong, à l'agence Bloomberg. "Sa démission a été effective le 4 novembre.Sportfootmagazine.be, avec Belga