Ainsi, le pont Buda, qui a été entièrement rénové, sera utilisé lors de deux derniers tours locaux, de 16 km chacun. L'arrivée sera par contre toujours bien tracée sur la chaussée de Bruges, au centre de Kuurne.

Le départ et la longueur de l'épreuve restent eux inchangés. Kuurne-Bruxelles-Kuurne, couru le lendemain du Circuit Het Nieuwsblad (1.HC), s'élancera toujours de l'hippodrome de Kuurne et il s'agira comme traditionnellement d'une course longue de 200 km (196 km exactement), composé de neuf passages de monts et deux circuits locaux à Kuurne. Nokereberg est la dernière bosse du parcours, et ensuite il restera 53 km à parcourir sur le plat jusqu'à la ligne d'arrivée.

L'an dernier, la victoire était revenue à Tom Boonen, vainqueur au sprint devant le Néerlandais Moreno Hofland et Sep Vanmarcke.

Ainsi, le pont Buda, qui a été entièrement rénové, sera utilisé lors de deux derniers tours locaux, de 16 km chacun. L'arrivée sera par contre toujours bien tracée sur la chaussée de Bruges, au centre de Kuurne. Le départ et la longueur de l'épreuve restent eux inchangés. Kuurne-Bruxelles-Kuurne, couru le lendemain du Circuit Het Nieuwsblad (1.HC), s'élancera toujours de l'hippodrome de Kuurne et il s'agira comme traditionnellement d'une course longue de 200 km (196 km exactement), composé de neuf passages de monts et deux circuits locaux à Kuurne. Nokereberg est la dernière bosse du parcours, et ensuite il restera 53 km à parcourir sur le plat jusqu'à la ligne d'arrivée. L'an dernier, la victoire était revenue à Tom Boonen, vainqueur au sprint devant le Néerlandais Moreno Hofland et Sep Vanmarcke.