La neige est tombée en abondance sur le parcours de 160 kilomètres qui avait déjà été modifié jeudi par les organisateurs pour tenir compte des très mauvaises prévisions météo.

Au lieu du Gavio et du Stelvio, deux cols mythiques du Giro au-delà des 2600 mètres d'altitude, le parcours alternatif devait emprunter le Passo del Tonale peu après le départ (Km 15), un col de deuxième catégorie (1883 m d'altitude), puis le passo Castrin (Km 79), classé en première catégorie (1706 m).

Mais les chutes de neige sur le Tonale, qui devait être franchi une première fois par les véhicules d'équipes pour se rendre au départ avant que la course le repasse dans l'autre sens, ont d'emblée compliqué la situation.

La neige est tombée durant la nuit à moyenne altitude dans la province du Trentin, où se situent les routes de la course. L'arrivée au val Martello était prévue à 2059 mètres d'altitude.

Les équipes, en train de se rendre au départ, ont été prévenues, a-t-on appris de même source.

Quelques minutes après la décision, plusieurs coureurs ont déjà réagi sur leur compte twitter.

"Merci pour la décision", a commenté l'Italien Daniel Oss. "En récompense, nous donnerons du grand spectacle à la prochaine occasion". "Félicitations aux organisateurs qui ont fait preuve de sagesse en annulant l'étape. Désolé pour les passionnés mais la sécurité passe avant", a estimé le Français Jérôme Pineau.

La neige est tombée en abondance sur le parcours de 160 kilomètres qui avait déjà été modifié jeudi par les organisateurs pour tenir compte des très mauvaises prévisions météo. Au lieu du Gavio et du Stelvio, deux cols mythiques du Giro au-delà des 2600 mètres d'altitude, le parcours alternatif devait emprunter le Passo del Tonale peu après le départ (Km 15), un col de deuxième catégorie (1883 m d'altitude), puis le passo Castrin (Km 79), classé en première catégorie (1706 m). Mais les chutes de neige sur le Tonale, qui devait être franchi une première fois par les véhicules d'équipes pour se rendre au départ avant que la course le repasse dans l'autre sens, ont d'emblée compliqué la situation. La neige est tombée durant la nuit à moyenne altitude dans la province du Trentin, où se situent les routes de la course. L'arrivée au val Martello était prévue à 2059 mètres d'altitude. Les équipes, en train de se rendre au départ, ont été prévenues, a-t-on appris de même source. Quelques minutes après la décision, plusieurs coureurs ont déjà réagi sur leur compte twitter. "Merci pour la décision", a commenté l'Italien Daniel Oss. "En récompense, nous donnerons du grand spectacle à la prochaine occasion". "Félicitations aux organisateurs qui ont fait preuve de sagesse en annulant l'étape. Désolé pour les passionnés mais la sécurité passe avant", a estimé le Français Jérôme Pineau.