La Néerlandaise Annemiek van Vleuten, 2e à 1:15, et l'Italienne Elise Longo Borghini, 3e à 1:29, montent sur les 2e et 3e marches du podium. Un podium au pied duquel on trouve Lotte Kopecky, qui a franchi la ligne d'arrivée en 4e position à 1:39 de Kiesenhofer.

Anna Kiesenhofer succède à la Néerlandaise Anna van der Breggen au palmarès olympique. Les Néerlandaises ont enlevé quatre des dix médailles d'or de la course en ligne dames depuis la 1e édition de l'épreuve en 1984 aux Jeux de Los Angeles, avec les titres de Monique Knol en 1988, Leontien van Moorsel en 2000, Marianne Vos en 2012 et Anna van der Breggen en 2016.

Anna Kiesenhofer , 30 ans, a elle offert à l'Autriche sa première médaille olympique en cyclisme féminin.

Samedi, l'Equatorien Richard Carapaz était devenu champion olympique chez les messieurs. Wout van Aert et le Slovène Tadej Pogacar ont pris les médailles d'argent et de bronze.

La Néerlandaise Annemiek van Vleuten, 2e à 1:15, et l'Italienne Elise Longo Borghini, 3e à 1:29, montent sur les 2e et 3e marches du podium. Un podium au pied duquel on trouve Lotte Kopecky, qui a franchi la ligne d'arrivée en 4e position à 1:39 de Kiesenhofer. Anna Kiesenhofer succède à la Néerlandaise Anna van der Breggen au palmarès olympique. Les Néerlandaises ont enlevé quatre des dix médailles d'or de la course en ligne dames depuis la 1e édition de l'épreuve en 1984 aux Jeux de Los Angeles, avec les titres de Monique Knol en 1988, Leontien van Moorsel en 2000, Marianne Vos en 2012 et Anna van der Breggen en 2016. Anna Kiesenhofer , 30 ans, a elle offert à l'Autriche sa première médaille olympique en cyclisme féminin. Samedi, l'Equatorien Richard Carapaz était devenu champion olympique chez les messieurs. Wout van Aert et le Slovène Tadej Pogacar ont pris les médailles d'argent et de bronze.