Le jeune Américain de l'équipe INEOS Grenadiers Magnus Sheffield a signé mercredi à Overijse le plus beau succès de sa carrière professionnelle lancée en 2021 en s'imposant à la Flèche brabançonne. Le coureur de 19 ans a concrétisé victorieusement le travail de son équipe tout au long d'une course que les conditions météo ont rendue très dure.

La Flèche brabançonne a été lancée par l'initiative de trois coureurs qui ont très vite faussé compagnie au peloton: les Belges Ludovic Robeet (Bingoal Pauwels Sauces WB) et Aaron van Poucke (Sport Vlaanderen-Baloise) et l'Espagnol Ander Okamika Bengoetxea (Burgos-BH). L'avantage du trio est resté stable, autour des 3:30 jusqu'à 90 kilomètres de l'arrivée et l'approche des premières difficultés. L'écart était descendu sous les deux minutes avant la première ascension de la Hertstraat, fatale au fuyard espagnol.

Les équipes Lotto Soudal, AG2R Citroën et INEOS Grenadiers ont donné le ton au peloton pour faire fondre progressivement l'avantage des fuyards. Magnus Sheffield (INEOS Grenadiers), Alexander Kamp (Trek-Segafredo), Giacomo Nizzolo (Israel-Premier Tech) et Victor Campenaerts (Lotto Soudal) se sont ensuite lancés à la poursuite des deux survivants de la tête, van Poucke et Robeet. Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) et Dylan Teuns (Bahrain Victorious) se sont joints aux poursuivants dans un deuxième temps, à 72 kilomètres de l'arrivée. La tentative s'est terminée en regroupement d'un premier peloton derrière le duo de tête, qui allait être repris à 63 kilomètres du but.

Le travail de sape en tête de peloton des équipes Alpecin-Fenix, Israel-Premier Tech, UAE, INEOS, Lotto Soudal, entre autres, a provoqué une éphémère cassure au peloton à l'approche des derniers 50 kilomètres de course. Le Britannique Ben Turner (INEOS) a ensuite accéléré pour se porter seul à l'avant, avant d'être repris sur une action de Remco Evenepoel, suivi par Victor Campenaerts, Tim Wellens, Benoît Cosnefroy, Robert Stannard, Dylan Teuns, Warren Barguil, le vainqueur sortant Tom Pidcock et ses coéquipiers Ben Turner et Magnus Sheffield. Ces hommes avaient creusé un écart de 33 secondes à 40 kilomètres de l'arrivée. Barguil, Campenaerts et Evenpoel ont été distancés sur les pavés de la Hertstraat, à 37 kilomètres, alors que Teuns avait été lâché sur crevaison. Le trio a réussi à revenir dans les roues des six hommes de tête au pied de le Moskestraat (km 32). Sept coureurs, Wellens, Cosnefroy, Barguil, Pidcock, Turner, Sheffield et Evenepoel, se lançaient dans le dernier circuit local (21,9 km). Barguil et Evenepoel ont encore été distancés dans la Hertstraat alors que Cosnefroy et Sheffield tentaient une vaine attaque à 14 kilomètres de l'arrivée. Sheffield a encore relancé une manoeuvre, cette fois réussie, en vue de l'arrivée.

Le jeune Américain s'est imposé en solitaire à Overijse où il a signé son deuxième succès de la saison après celui dans la 3e étape de la Ruta del Sol. Les Français Benoît Cosnefroy et Warren Barguil ont complété le podium brabançon, alors que Tim Wellens, qui avait franchi la ligne en troisième position, a été déclassé pour une irrégularité durant le sprint pour la deuxième place. Sheffield succède à son coéquipier Tom Pidcock au palmarès de la Flèche brabançonne.

Le Britannique s'était imposé en 2021 à Overijse devant le Belge Wout van Aert et l'Italien Matteo Trentin.

Le jeune Américain de l'équipe INEOS Grenadiers Magnus Sheffield a signé mercredi à Overijse le plus beau succès de sa carrière professionnelle lancée en 2021 en s'imposant à la Flèche brabançonne. Le coureur de 19 ans a concrétisé victorieusement le travail de son équipe tout au long d'une course que les conditions météo ont rendue très dure. La Flèche brabançonne a été lancée par l'initiative de trois coureurs qui ont très vite faussé compagnie au peloton: les Belges Ludovic Robeet (Bingoal Pauwels Sauces WB) et Aaron van Poucke (Sport Vlaanderen-Baloise) et l'Espagnol Ander Okamika Bengoetxea (Burgos-BH). L'avantage du trio est resté stable, autour des 3:30 jusqu'à 90 kilomètres de l'arrivée et l'approche des premières difficultés. L'écart était descendu sous les deux minutes avant la première ascension de la Hertstraat, fatale au fuyard espagnol. Les équipes Lotto Soudal, AG2R Citroën et INEOS Grenadiers ont donné le ton au peloton pour faire fondre progressivement l'avantage des fuyards. Magnus Sheffield (INEOS Grenadiers), Alexander Kamp (Trek-Segafredo), Giacomo Nizzolo (Israel-Premier Tech) et Victor Campenaerts (Lotto Soudal) se sont ensuite lancés à la poursuite des deux survivants de la tête, van Poucke et Robeet. Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) et Dylan Teuns (Bahrain Victorious) se sont joints aux poursuivants dans un deuxième temps, à 72 kilomètres de l'arrivée. La tentative s'est terminée en regroupement d'un premier peloton derrière le duo de tête, qui allait être repris à 63 kilomètres du but. Le travail de sape en tête de peloton des équipes Alpecin-Fenix, Israel-Premier Tech, UAE, INEOS, Lotto Soudal, entre autres, a provoqué une éphémère cassure au peloton à l'approche des derniers 50 kilomètres de course. Le Britannique Ben Turner (INEOS) a ensuite accéléré pour se porter seul à l'avant, avant d'être repris sur une action de Remco Evenepoel, suivi par Victor Campenaerts, Tim Wellens, Benoît Cosnefroy, Robert Stannard, Dylan Teuns, Warren Barguil, le vainqueur sortant Tom Pidcock et ses coéquipiers Ben Turner et Magnus Sheffield. Ces hommes avaient creusé un écart de 33 secondes à 40 kilomètres de l'arrivée. Barguil, Campenaerts et Evenpoel ont été distancés sur les pavés de la Hertstraat, à 37 kilomètres, alors que Teuns avait été lâché sur crevaison. Le trio a réussi à revenir dans les roues des six hommes de tête au pied de le Moskestraat (km 32). Sept coureurs, Wellens, Cosnefroy, Barguil, Pidcock, Turner, Sheffield et Evenepoel, se lançaient dans le dernier circuit local (21,9 km). Barguil et Evenepoel ont encore été distancés dans la Hertstraat alors que Cosnefroy et Sheffield tentaient une vaine attaque à 14 kilomètres de l'arrivée. Sheffield a encore relancé une manoeuvre, cette fois réussie, en vue de l'arrivée. Le jeune Américain s'est imposé en solitaire à Overijse où il a signé son deuxième succès de la saison après celui dans la 3e étape de la Ruta del Sol. Les Français Benoît Cosnefroy et Warren Barguil ont complété le podium brabançon, alors que Tim Wellens, qui avait franchi la ligne en troisième position, a été déclassé pour une irrégularité durant le sprint pour la deuxième place. Sheffield succède à son coéquipier Tom Pidcock au palmarès de la Flèche brabançonne. Le Britannique s'était imposé en 2021 à Overijse devant le Belge Wout van Aert et l'Italien Matteo Trentin.