Alaphilippe souffre de deux côtes cassées, d'une fracture de l'omoplate et d'un pneumothorax. "En raison de la complexité de son état, une période d'observation supplémentaire sera nécessaire avant de décider d'un plan de rétablissement. Il restera à l'hôpital de Herentals pour le moment", a précisé la formation belge.

Dimanche, Julian Alaphilippe a été la principale victime d'une chute massive à 62 km de l'arrivée. Le champion du monde est tombé dans un fossé et est resté longtemps immobile mais conscient. Van Wilder a été opéré "pour réparer les dommages subis par sa mâchoire". Le coureur a pu rentrer chez lui, mais en raison de la nature de sa blessure et de l'intervention, il ne pourra pas prendre le départ du Tour d'Italie, le 6 mai.

Alaphilippe souffre de deux côtes cassées, d'une fracture de l'omoplate et d'un pneumothorax. "En raison de la complexité de son état, une période d'observation supplémentaire sera nécessaire avant de décider d'un plan de rétablissement. Il restera à l'hôpital de Herentals pour le moment", a précisé la formation belge.Dimanche, Julian Alaphilippe a été la principale victime d'une chute massive à 62 km de l'arrivée. Le champion du monde est tombé dans un fossé et est resté longtemps immobile mais conscient. Van Wilder a été opéré "pour réparer les dommages subis par sa mâchoire". Le coureur a pu rentrer chez lui, mais en raison de la nature de sa blessure et de l'intervention, il ne pourra pas prendre le départ du Tour d'Italie, le 6 mai.