Le coureur français a résisté de justesse au retour du peloton dans lequel figurait Jens Debusschere, même si le coureur de la formation Lotto-Soudal avouait avoir été à la peine toute la journée.

"J'avais un peu mal au dos aujourd'hui, je ne sais pas vraiment pourquoi", a confié Jens Debusschere à l'arrivée. "C'était dur avec le vent et cela a vraiment roulé vite dans les 50 derniers kilomètres. C'était difficile de rester bien placé dans les bordures. C'était une journée difficile pour moi aujourd'hui et je pense que cela sera encore plus dur demain (vendredi). Je n'ai en tous les cas pas un très bon sentiment ce soir, même si cela fait du bien de garder encore le maillot de leader."

Jens Debusschere possède encore 10 secondes d'avance sur le Français Marc Sarreau (FDJ) et 12 sur d'autres Français Rudy Barbier et Clement Venturini. Sylvain Chavanel, a qui a fait partie des trois fuyards de la journée, est 5e à 13 secondes. Maxime Vantomme, l'un des trois échappés de la journée également, est remonté à la 6e place à 14 secondes.

Les Quatre Jours de Dunkerque, qui s'achèvent dimanche, proposent une 4e étape entre Marck-en-Calaisis et Le Portel sur 166,5 km vendredi.

Le coureur français a résisté de justesse au retour du peloton dans lequel figurait Jens Debusschere, même si le coureur de la formation Lotto-Soudal avouait avoir été à la peine toute la journée. "J'avais un peu mal au dos aujourd'hui, je ne sais pas vraiment pourquoi", a confié Jens Debusschere à l'arrivée. "C'était dur avec le vent et cela a vraiment roulé vite dans les 50 derniers kilomètres. C'était difficile de rester bien placé dans les bordures. C'était une journée difficile pour moi aujourd'hui et je pense que cela sera encore plus dur demain (vendredi). Je n'ai en tous les cas pas un très bon sentiment ce soir, même si cela fait du bien de garder encore le maillot de leader." Jens Debusschere possède encore 10 secondes d'avance sur le Français Marc Sarreau (FDJ) et 12 sur d'autres Français Rudy Barbier et Clement Venturini. Sylvain Chavanel, a qui a fait partie des trois fuyards de la journée, est 5e à 13 secondes. Maxime Vantomme, l'un des trois échappés de la journée également, est remonté à la 6e place à 14 secondes. Les Quatre Jours de Dunkerque, qui s'achèvent dimanche, proposent une 4e étape entre Marck-en-Calaisis et Le Portel sur 166,5 km vendredi.