On n'a pas oublié Jean-Pierre Monseré. Le 16 août, il y aura cinquante ans qu'il a été sacré champion du monde à Leicester. Sept mois plus tard, le Flandrien effectuait une chute mortelle durant une course à Retie.

Jean-Pierre Monseré est passé professionnel en septembre 1969. Quelques semaines plus tard, il a remporté le Tour de Lombardie, mais cette victoire ne lui a pas procuré grand plaisir. Monseré avait terminé deuxième derrière le Néerlandais Gerben Karstens, mais celui-ci avait été contrôlé positif. Monseré n'avait été proclamé vainqueur que des mois plus tard. Il n'aimait pas ce genre de succès.

Monseré n'en était pas moins prêt à s'attaquer à la forteresse appelée Eddy Merckx, avec la complicité de son ami Roger De Vlaeminck. Les deux hommes ne faisaient qu'un. Ils aimaient aussi plaisanter en course. Comme au Tour de Lombardie 1970. Monseré et De Vlaeminck s'étaient mis d'accord : ils attaqueraient au moment où le peloton décrétait un cessez-le-feu pour donner à chacun l'occasion d'uriner. Ils tinrent parole. De Vlaeminck se cacha un peu plus loin près d'une berme, derrière un des nombreux tunnels. Imperturbable, Monseré alla alors raconter à Eddy Merckx que ce lâche de Roger De Vlaeminck avait attaqué. Merckx se lança comme un fou en tête pour le rattraper. De Vlaeminck dut s'épuiser pour rattraper le peloton. Quand il y parvint, il se plaça à la hauteur de Merckx pour lui demander pourquoi il avait pédalé aussi durement. Devait-il rentrer tôt à la maison? Un peu plus loin, Monseré était plié en quatre.

Jean-Pierre Monseré a réussi un exploit en 1970, à Leicester, en remportant le titre mondial. Il a été le plus rapide d'un groupe de six, comportant entre autres Felice Gimondi, dans une finale palpitante. L'Italien lui a offert un demi-million de francs, 12.500 euros, en échange du titre. Monseré a refusé. Les supporters se sont précipités devant sa maison à Roulers, ensuite. Agile comme un chat, Jempi, ce bon vivant, a escaladé le toit de son domicile pour saluer les gens. Salvarini lui a offert un contrat monstrueux, mais il est resté chez Flandria. Il a cédé à l'insistance d'Annie, qu'il venait d'épouser.

On surnommait Jean-Pierre Monseré le Robin des Bois du peloton. Sa gentillesse, sa spontanéité et son rire l'ont rendu très populaire. Il était prêt à conquérir le monde. Sous le maillot arc-en-ciel, il a gagné le Tour d'Andalousie en 1971. C'était un échauffement avant le premier grand objectif de sa saison : Milan-Sanremo. Jusqu'à ce jour fatal à Retie, quand, en pleine course, il a heurté une voiture à l'arrêt. La Belgique a été plongée dans le deuil. La photo de Monseré, au sol, revêtu du maillot arc-en-ciel, a fait le tour du monde.

On n'a pas oublié Jean-Pierre Monseré. Le 16 août, il y aura cinquante ans qu'il a été sacré champion du monde à Leicester. Sept mois plus tard, le Flandrien effectuait une chute mortelle durant une course à Retie.Jean-Pierre Monseré est passé professionnel en septembre 1969. Quelques semaines plus tard, il a remporté le Tour de Lombardie, mais cette victoire ne lui a pas procuré grand plaisir. Monseré avait terminé deuxième derrière le Néerlandais Gerben Karstens, mais celui-ci avait été contrôlé positif. Monseré n'avait été proclamé vainqueur que des mois plus tard. Il n'aimait pas ce genre de succès.Monseré n'en était pas moins prêt à s'attaquer à la forteresse appelée Eddy Merckx, avec la complicité de son ami Roger De Vlaeminck. Les deux hommes ne faisaient qu'un. Ils aimaient aussi plaisanter en course. Comme au Tour de Lombardie 1970. Monseré et De Vlaeminck s'étaient mis d'accord : ils attaqueraient au moment où le peloton décrétait un cessez-le-feu pour donner à chacun l'occasion d'uriner. Ils tinrent parole. De Vlaeminck se cacha un peu plus loin près d'une berme, derrière un des nombreux tunnels. Imperturbable, Monseré alla alors raconter à Eddy Merckx que ce lâche de Roger De Vlaeminck avait attaqué. Merckx se lança comme un fou en tête pour le rattraper. De Vlaeminck dut s'épuiser pour rattraper le peloton. Quand il y parvint, il se plaça à la hauteur de Merckx pour lui demander pourquoi il avait pédalé aussi durement. Devait-il rentrer tôt à la maison? Un peu plus loin, Monseré était plié en quatre. Jean-Pierre Monseré a réussi un exploit en 1970, à Leicester, en remportant le titre mondial. Il a été le plus rapide d'un groupe de six, comportant entre autres Felice Gimondi, dans une finale palpitante. L'Italien lui a offert un demi-million de francs, 12.500 euros, en échange du titre. Monseré a refusé. Les supporters se sont précipités devant sa maison à Roulers, ensuite. Agile comme un chat, Jempi, ce bon vivant, a escaladé le toit de son domicile pour saluer les gens. Salvarini lui a offert un contrat monstrueux, mais il est resté chez Flandria. Il a cédé à l'insistance d'Annie, qu'il venait d'épouser. On surnommait Jean-Pierre Monseré le Robin des Bois du peloton. Sa gentillesse, sa spontanéité et son rire l'ont rendu très populaire. Il était prêt à conquérir le monde. Sous le maillot arc-en-ciel, il a gagné le Tour d'Andalousie en 1971. C'était un échauffement avant le premier grand objectif de sa saison : Milan-Sanremo. Jusqu'à ce jour fatal à Retie, quand, en pleine course, il a heurté une voiture à l'arrêt. La Belgique a été plongée dans le deuil. La photo de Monseré, au sol, revêtu du maillot arc-en-ciel, a fait le tour du monde.