Philipsen, 22 ans, a débuté sa carrière en 2018 chez Hagens Berman Axeon. Après une victoire au Tour de l'Utah pour sa première saison, il avait directement fait le grand saut vers le WorldTour en signant au sein du Team Emirates. Déjà au départ du Tour de France 2019, il était parvenu à terminer à trois reprises dans le top-10 d'une étape avant d'abandonner. Début 2019, il avait décroché la plus belle victoire de sa carrière, vainqueur d'une étape du Tour Down Under (WorldTour) en battant le triple champion du monde slovaque Peter Sagan.

Le natif de Mol espère encore évoluer au sein d'une équipe qui compte en ses rangs le talent néerlandais Mathieu van der Poel. "Je suis très excité à l'idée d'entamer ce nouveau chapitre de ma carrière. L'équipe a déjà développé un beau projet. Je suis convaincu que je vais pouvoir continuer à développer mon potentiel et atteindre un niveau supérieur", a déclaré Philipsen, cité par son équipe.

"Nous avons un leader absolu avec Mathieu van der Poel mais nous voulons toujours améliorer l'équipe", a expliqué la direction. "Nous l'avons déjà fait dans le passé avec des coureurs comme Tim Merlier (champion de Belgique 2019, ndlr), et nous avons l'ambition de faire la même chose avec Jasper. Le fait que sept de nos coureurs ont déjà levé les bras cette saison prouve que nous sommes devenus plus forts. Nous voulions encore recruter un coureur rapide et un capable d'être co-leader dans les classiques. Avec Jasper Philipsen, nous avons les deux en un."

Philipsen, 22 ans, a débuté sa carrière en 2018 chez Hagens Berman Axeon. Après une victoire au Tour de l'Utah pour sa première saison, il avait directement fait le grand saut vers le WorldTour en signant au sein du Team Emirates. Déjà au départ du Tour de France 2019, il était parvenu à terminer à trois reprises dans le top-10 d'une étape avant d'abandonner. Début 2019, il avait décroché la plus belle victoire de sa carrière, vainqueur d'une étape du Tour Down Under (WorldTour) en battant le triple champion du monde slovaque Peter Sagan. Le natif de Mol espère encore évoluer au sein d'une équipe qui compte en ses rangs le talent néerlandais Mathieu van der Poel. "Je suis très excité à l'idée d'entamer ce nouveau chapitre de ma carrière. L'équipe a déjà développé un beau projet. Je suis convaincu que je vais pouvoir continuer à développer mon potentiel et atteindre un niveau supérieur", a déclaré Philipsen, cité par son équipe. "Nous avons un leader absolu avec Mathieu van der Poel mais nous voulons toujours améliorer l'équipe", a expliqué la direction. "Nous l'avons déjà fait dans le passé avec des coureurs comme Tim Merlier (champion de Belgique 2019, ndlr), et nous avons l'ambition de faire la même chose avec Jasper. Le fait que sept de nos coureurs ont déjà levé les bras cette saison prouve que nous sommes devenus plus forts. Nous voulions encore recruter un coureur rapide et un capable d'être co-leader dans les classiques. Avec Jasper Philipsen, nous avons les deux en un."