Pour son troisième succès d'étape sur ce Tour, le maillot vert a devancé l'Allemand Andre Greipel et l'Australien Matthew Goss au terme d'un sprint d'une soixantaine de coureurs, rescapés d'une importante chute en fin d'étape.

Hormis la traditionnelle échappée matinale, conduite par l'Américain Dave Zabriskie en compagnie de l'Italien Davide Malacarne, du Néerlandais Karsten Kroon et de notre compatriote Romain Zingle, l'étape a été marquée par cette chute, qui a mis à terre une bonne partie du peloton à 26 km de l'arrivée.

Des favoris pour la victoire finale ont été piégés dans cette chute, comme le Néerlandais Robert Gesink, le Luxembourgeois Frank Schleck, le Canadien Ryder Hesjedal ou encore l'Espagnol Alejandro Valverde, arrivés attardés à plus de deux minutes du vainqueur.

D'autres, comme le Britannique Mark Cavendish ou le Norvégien Edvald Boasson Hagen, ont perdu toute chance d'ajouter un nouveau succès d'étape à leur palmarès.

La soixantaine de rescapés du peloton revenu à moins de 2 km de la ligne sur les 4 fuyards, le train de l'équipe Lotto-Belisol s'est mis en route pour Greipel, mais celui-ci diminué par une autre chute survenue en début d'étape, n'a pu empêcher Sagan de le remonter dans les derniers mètres.

Le Suisse Fabian Cancellara (RadioShack), qui a évité la chute, porte toujours le maillot jaune de leader du classement général, avant la première arrivée sélective prévue samedi au terme de la 7e étape, à La Planche des Belles Filles, une côte très raide de près de 6 kilomètres dans la forêt aux abords du massif vosgien.

Avec Belga

Pour son troisième succès d'étape sur ce Tour, le maillot vert a devancé l'Allemand Andre Greipel et l'Australien Matthew Goss au terme d'un sprint d'une soixantaine de coureurs, rescapés d'une importante chute en fin d'étape. Hormis la traditionnelle échappée matinale, conduite par l'Américain Dave Zabriskie en compagnie de l'Italien Davide Malacarne, du Néerlandais Karsten Kroon et de notre compatriote Romain Zingle, l'étape a été marquée par cette chute, qui a mis à terre une bonne partie du peloton à 26 km de l'arrivée. Des favoris pour la victoire finale ont été piégés dans cette chute, comme le Néerlandais Robert Gesink, le Luxembourgeois Frank Schleck, le Canadien Ryder Hesjedal ou encore l'Espagnol Alejandro Valverde, arrivés attardés à plus de deux minutes du vainqueur. D'autres, comme le Britannique Mark Cavendish ou le Norvégien Edvald Boasson Hagen, ont perdu toute chance d'ajouter un nouveau succès d'étape à leur palmarès. La soixantaine de rescapés du peloton revenu à moins de 2 km de la ligne sur les 4 fuyards, le train de l'équipe Lotto-Belisol s'est mis en route pour Greipel, mais celui-ci diminué par une autre chute survenue en début d'étape, n'a pu empêcher Sagan de le remonter dans les derniers mètres. Le Suisse Fabian Cancellara (RadioShack), qui a évité la chute, porte toujours le maillot jaune de leader du classement général, avant la première arrivée sélective prévue samedi au terme de la 7e étape, à La Planche des Belles Filles, une côte très raide de près de 6 kilomètres dans la forêt aux abords du massif vosgien. Avec Belga