L'ancien champion de Belgique Tim Merlier, 9e du GP de l'Escaut, a est reparti vers le bus de son équipe Alpecin-Fenix et a pour ce faire retraversé la ligne d'arrivée en sens inverse. Ce faisant, Merlier s'est retrouvé face au groupe comprenant Arnaud De Lie et Fabio Jakobsen, qui sprintait pour les 14e et 15e places.

Lorsque Merlier a vu le groupe, il a placé son vélo au-dessus de la barrière et a lui-même sauté par-dessus celle-ci. Cependant, sa manoeuvre n'a pas été appréciée par les commissaires de l'UCI.

Après la course, les commissaires de l'UCI ont infligé à Merlier une amende de 200 francs suisses, soit 196,48 euros, pour ne pas avoir suivi les instructions de l'organisateur ou des commissaires. Tim Merlier s'est ensuite excusé sur Twitter. "Je voudrais répondre à ce qui s'est passé aujourd'hui après la course à Schoten", a écrit le coureur. "Lorsque j'ai franchi la ligne d'arrivée pour retourner au parking de l'équipe, j'ai vraiment pensé que tous les coureurs étaient arrivés, car je n'ai pas été arrêté et il n'y avait qu'un seul groupe derrière nous dans la course. Ce n'était pas du tout mon intention de mettre quelqu'un en danger, et je tiens à m'excuser si je l'ai fait."

L'ancien champion de Belgique Tim Merlier, 9e du GP de l'Escaut, a est reparti vers le bus de son équipe Alpecin-Fenix et a pour ce faire retraversé la ligne d'arrivée en sens inverse. Ce faisant, Merlier s'est retrouvé face au groupe comprenant Arnaud De Lie et Fabio Jakobsen, qui sprintait pour les 14e et 15e places. Lorsque Merlier a vu le groupe, il a placé son vélo au-dessus de la barrière et a lui-même sauté par-dessus celle-ci. Cependant, sa manoeuvre n'a pas été appréciée par les commissaires de l'UCI. Après la course, les commissaires de l'UCI ont infligé à Merlier une amende de 200 francs suisses, soit 196,48 euros, pour ne pas avoir suivi les instructions de l'organisateur ou des commissaires. Tim Merlier s'est ensuite excusé sur Twitter. "Je voudrais répondre à ce qui s'est passé aujourd'hui après la course à Schoten", a écrit le coureur. "Lorsque j'ai franchi la ligne d'arrivée pour retourner au parking de l'équipe, j'ai vraiment pensé que tous les coureurs étaient arrivés, car je n'ai pas été arrêté et il n'y avait qu'un seul groupe derrière nous dans la course. Ce n'était pas du tout mon intention de mettre quelqu'un en danger, et je tiens à m'excuser si je l'ai fait."