Wout Van Aert continue de préparer au mieux son rendez-vous avec le Tour des Flandres. Ses concurrents peuvent déjà se poser des questions à 10 jours du départ du Ronde après la démonstration du champion de Belgique sur les routes du GP de l'E3. Outre ses qualités athlétiques sur les bosses pavées les plus difficiles que sont le Taaienberg, le Paterberg et le Vieux-Quaremont, Van Aert peut compter sur une équipe Jumbo-Visma très forte pour l'épauler puisque Christophe Laporte a été le seul à l'accompagner lors de son accélération décisive. Tiesj Benoot a aussi montré que les jaune et noir seront les hommes à battre à Audenaerde, même si rappelons-le Mathieu van der Poel, vainqueur ce vendredi dans la 4e étape de la semaine Coppi et Bartali, sera certainement capable de se battre face à son éternel rival. On verra aussi ce que pourra faire Tadej Pogacar qui découvrira les Flandriennes dans quelques jours.

On espère juste que les maladies qui avaient décimé la start list de Milan-San Remo samedi passé ne viendront pas perturber le duel tant attendu entre les deux as des labourés.

null, iStock
null © iStock

Derrière le duo Jumbo, les Kasper Asgreen, Stefan Küng, Jonathan Narvaez et Biniam Girmay n'ont pu que constater les dégâts. Le dernier cité a été le premier à lâcher la roue de Laporte dans le Paterberg. Le duo Jumbo a ensuite continué son trophée baracchi jusqu'à l'arrivée à Harelbeke où Küng a finalement complété le podium près de deux minutes plus tard. Seule ombre au tableau pour Jumbo, la chute en début de course pour Tosh Van Der Sande. Ce dernier aurait le coude cassé et devrait être hors de service pour les prochaines classiques.

En attendant la bataille des Flandres, les spécialistes des pavés se retrouveront ce dimanche pour Gand-Wevelgem remporté l'an dernier par Wout Van Aert au terme d'une édition épique. Après sa démonstration de ce vendredi, l'on peut penser que celui qui portera le dossard numéro 1 pourrait éventuellement aider Laporte de s'imposer. Voilà qui promet.

Wout Van Aert continue de préparer au mieux son rendez-vous avec le Tour des Flandres. Ses concurrents peuvent déjà se poser des questions à 10 jours du départ du Ronde après la démonstration du champion de Belgique sur les routes du GP de l'E3. Outre ses qualités athlétiques sur les bosses pavées les plus difficiles que sont le Taaienberg, le Paterberg et le Vieux-Quaremont, Van Aert peut compter sur une équipe Jumbo-Visma très forte pour l'épauler puisque Christophe Laporte a été le seul à l'accompagner lors de son accélération décisive. Tiesj Benoot a aussi montré que les jaune et noir seront les hommes à battre à Audenaerde, même si rappelons-le Mathieu van der Poel, vainqueur ce vendredi dans la 4e étape de la semaine Coppi et Bartali, sera certainement capable de se battre face à son éternel rival. On verra aussi ce que pourra faire Tadej Pogacar qui découvrira les Flandriennes dans quelques jours.On espère juste que les maladies qui avaient décimé la start list de Milan-San Remo samedi passé ne viendront pas perturber le duel tant attendu entre les deux as des labourés. Derrière le duo Jumbo, les Kasper Asgreen, Stefan Küng, Jonathan Narvaez et Biniam Girmay n'ont pu que constater les dégâts. Le dernier cité a été le premier à lâcher la roue de Laporte dans le Paterberg. Le duo Jumbo a ensuite continué son trophée baracchi jusqu'à l'arrivée à Harelbeke où Küng a finalement complété le podium près de deux minutes plus tard. Seule ombre au tableau pour Jumbo, la chute en début de course pour Tosh Van Der Sande. Ce dernier aurait le coude cassé et devrait être hors de service pour les prochaines classiques. En attendant la bataille des Flandres, les spécialistes des pavés se retrouveront ce dimanche pour Gand-Wevelgem remporté l'an dernier par Wout Van Aert au terme d'une édition épique. Après sa démonstration de ce vendredi, l'on peut penser que celui qui portera le dossard numéro 1 pourrait éventuellement aider Laporte de s'imposer. Voilà qui promet.