Le contrôle a été pratiqué le 21 janvier, au premier jour d'une course que le champion d'Argentine 2017 allait remporter sept jours plus tard après s'être imposé dans l'arrivée au sommet de la 5e étape.

Najar a été suspendu tout comme son compatriote Gaston Emiliano Javier, de la même formation de troisième division (Sindicato de Empleados Publicos de San Juan), contrôlé positif aux anabolisants deux jours après son coéquipier.

En outre, une équipe dont deux éléments sont positifs en moins d'un an encourt une suspension de 15 à 45 jours.

Au classement final du Tour de San Juan, Najar avait devancé de 51 secondes le vétéran espagnol Oscar Sevilla (41 ans), jadis inquiété dans l'affaire de dopage sanguin Puerto, et de 1 min 11 sec l'espoir italien Filippo Ganna.

Le contrôle a été pratiqué le 21 janvier, au premier jour d'une course que le champion d'Argentine 2017 allait remporter sept jours plus tard après s'être imposé dans l'arrivée au sommet de la 5e étape.Najar a été suspendu tout comme son compatriote Gaston Emiliano Javier, de la même formation de troisième division (Sindicato de Empleados Publicos de San Juan), contrôlé positif aux anabolisants deux jours après son coéquipier.En outre, une équipe dont deux éléments sont positifs en moins d'un an encourt une suspension de 15 à 45 jours.Au classement final du Tour de San Juan, Najar avait devancé de 51 secondes le vétéran espagnol Oscar Sevilla (41 ans), jadis inquiété dans l'affaire de dopage sanguin Puerto, et de 1 min 11 sec l'espoir italien Filippo Ganna.