Filippo Pozzato souffre en effet d'une fracture d'un petit os de la main droite, séquelle de la chute qu'il a provoquée lundi à l'arrivée de la 9e étape à Frosinone.

"Les tests effectués au cours de la matinée à l'hôpital ont permis d'établir qu'il ne servirait à rien de vouloir continuer", a expliqué le docteur Daniele Tarsi sur le site internet de l'équipe (www.farneseselleitalia.com). "La blessure (une fracture du scaphoïde droit, ndlr) est trop grave, et empêche Filippo de tenir fermement son guidon. On veut surtout éviter que son état empire, mais aussi qu'il souffre inutilement. Pour quel résultat ?"

L'équipier de Kevin Hulsmans avait cependant prévu d'assister au départ de la course à Civitavecchia, avant de rentrer se faire soigner à Monaco.

Sportfootmagazine.be, avec Belga