Luca Paolini a remporté la 3e étape du Tour d'Italie (WorldTour), disputée sur 222 km entre Sorrento et Marina di Ascea, lundi. L'Italien de l'équipe Katusha, 36 ans, vainqueur du Circuit Het Nieuwsblad, s'est imposé en solitaire et endosse du même coup le maillot de leader au classement général.

"Pour une raison ou une autre, je n'avais pas encore pu être au départ (du Giro). Je suis allé chercher cette victoire...", a savouré le coureur italien de l'équipe Katusha. "J'ai couru comme dans une classique et tout s'est passé comme je l'espérais. J'ai souffert dans la dernière montée qui a été grimpée très vite, je me suis donné à fond, puis j'ai fait une bonne descente. Après notre bon contre-la-montre par équipes, je savais que j'avais le maillot rose si je gagnais. J'ai pu prendre ce plaisir en franchissant la ligne. Je la dédie à mon papa, Giovanni, qui a subi aujourd'hui une intervention chirurgicale, je le lui avais promis."

Parti à l'attaque à moins de 7 kilomètres de l'arrivée dans la descente de la seconde difficulté du jour, la Sella di Catona (col de 3e catégorie), Paolini a devancé l'Australien Cadel Evans (BMC), 2e à 16 secondes. Le Canadien de l'équipe Garmin-Sharp, Ryder Hesjedal a pris la troisième place.

Dans cette étape aux mille virages, le final a donné lieu à une succession d'attaques de Hesjedal, vainqueur du Giro l'an passé.

Le Canadien, relayé par l'Italien Vincenzo Nibali et ses équipiers, a provoqué la sélection d'une trentaine de coureurs, comprenant l'ensemble des favoris.

Le Britannique Bradley Wiggins, qui est revenu dans un deuxième temps sur ses deux rivaux, n'a rien perdu sur ses adversaires, hormis les bonifications d'arrivées empochées par Evans (12 sec) et Hesjedal (8 sec).

Une échappée de sept coureurs (Bellemakers, Taborre, Wauters, Boaro, De Backer, Pantano, J. Rodriguez) a ouvert la course dès le départ de Sorrente. Le groupe s'est assuré un avantage maximal de 7 minutes sur la côte amalfitaine, sous le contrôle de l'équipe Sky de Wiggins.

L'écart s'est réduit sur la première des deux ascensions du jour avant que l'Italien Fabio Taborre prenne les devants à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée. Taborre a été rejoint aux 25 kilomètres après l'accélération de Hesjedal.

Au classement général, Luca Paolini, nouveau maillot rose, possède 17 secondes d'avance sur le Britannique Bradley Wiggins (Sky) et sur le Colombien Rigoberto Uran (Sky). Le jeune Willem Wauters (Vacansoleil-DCM), 23 ans, endosse le maillot bleu de meilleur grimpeur.

Mardi, la 4e étape conduira les coureurs de Bussentino à Serra San Bruno sur 244 km.