Jan Hirt (Intermarché - Wanty - Gobert) a dompté la terrible 16e étape du Tour d'Italie, disputée mardi entre Salò et Aprica. Après 202 km, 5268 mètres de dénivelé positif et les passages du Goletto di Cadino (19 km à 6,2%), du Passo del Mortirolo (12,8 km à 7,5%) et de Santa Cristina (12,7 km à 8,1%), le Tchèque s'est imposé en solitaire. Le Néerlandais Thymen Arensman (DSM) a échoué à 7 secondes.

Quatrième, le maillot rose Richard Carapaz (INEOS-Grenadiers) a été battu au sprint par l'Australien Jai Hindley (BORA-hansgrohe), qui revient à 3 secondes de l'Équatorien grâce aux bonifications.

Le Tchèque de 31 ans a basculé vers l'arrivée avec une marge de 17 secondes sur Arensman. Malgré quelques frayeurs dans une descente rendue piégeuse par la pluie, il a filé vers la plus belle victoire de sa carrière. C'est la 5e victoire en carrière pour Hirt, vainqueur du Tour d'Oman en début de saison et du Tour d'Autriche en 2016. C'est aussi le 2e bouquet pour l'équipe belge Intermarché - Wanty - Gobert après celui de Biniam Girmay à Jesi lors de la 10e étape.

Ce succès permet aussi à Hirt d'intégrer le top 10 du général. Mercredi, la 17e étape reliera Ponte di Legno à Lavarone, menant le peloton de Lombardie au Trentin sur la distance de 168 km. La victoire se jouera huit kilomètres après le sommet du Monte Rovere, col de 1re catégorie long de 8 km à 9,6% de déclivité moyenne.

Jan Hirt (Intermarché - Wanty - Gobert) a dompté la terrible 16e étape du Tour d'Italie, disputée mardi entre Salò et Aprica. Après 202 km, 5268 mètres de dénivelé positif et les passages du Goletto di Cadino (19 km à 6,2%), du Passo del Mortirolo (12,8 km à 7,5%) et de Santa Cristina (12,7 km à 8,1%), le Tchèque s'est imposé en solitaire. Le Néerlandais Thymen Arensman (DSM) a échoué à 7 secondes. Quatrième, le maillot rose Richard Carapaz (INEOS-Grenadiers) a été battu au sprint par l'Australien Jai Hindley (BORA-hansgrohe), qui revient à 3 secondes de l'Équatorien grâce aux bonifications. Le Tchèque de 31 ans a basculé vers l'arrivée avec une marge de 17 secondes sur Arensman. Malgré quelques frayeurs dans une descente rendue piégeuse par la pluie, il a filé vers la plus belle victoire de sa carrière. C'est la 5e victoire en carrière pour Hirt, vainqueur du Tour d'Oman en début de saison et du Tour d'Autriche en 2016. C'est aussi le 2e bouquet pour l'équipe belge Intermarché - Wanty - Gobert après celui de Biniam Girmay à Jesi lors de la 10e étape. Ce succès permet aussi à Hirt d'intégrer le top 10 du général. Mercredi, la 17e étape reliera Ponte di Legno à Lavarone, menant le peloton de Lombardie au Trentin sur la distance de 168 km. La victoire se jouera huit kilomètres après le sommet du Monte Rovere, col de 1re catégorie long de 8 km à 9,6% de déclivité moyenne.