Le coureur d'Alpecin-Fenix a réglé un groupe de quatre coureurs qui a résisté au retour du peloton pour signer la deuxième victoire belge de ce Giro, après celle de Thomas De Gendt (Lotto Soudal) à Naples.

De Bondt, 30 ans, décroche la 6e victoire de sa carrière, la première depuis son titre de champion de Belgique conquis en 2020. Vendredi, le peloton retrouvera des routes plus montagneuses lors de la 19e étape entre Marano Lagunare et le sommet du Santuario di Castelmonte, col de 2e catégorie, long de 7,1 km avec une pente moyenne de 7,8 % avec un passage à 14%.

Le coureur d'Alpecin-Fenix a réglé un groupe de quatre coureurs qui a résisté au retour du peloton pour signer la deuxième victoire belge de ce Giro, après celle de Thomas De Gendt (Lotto Soudal) à Naples.De Bondt, 30 ans, décroche la 6e victoire de sa carrière, la première depuis son titre de champion de Belgique conquis en 2020. Vendredi, le peloton retrouvera des routes plus montagneuses lors de la 19e étape entre Marano Lagunare et le sommet du Santuario di Castelmonte, col de 2e catégorie, long de 7,1 km avec une pente moyenne de 7,8 % avec un passage à 14%.