"C'est le karma !" Quand Chris Froome a mordu l'asphalte durant son échauffement pour la première étape du Giro à Jérusalem, c'est devenu le slogan de tous les tweets cyclistes. Son retard de 37 secondes contre le chrono et la poisse qu'il a connue en semaine ont été accueillies avec la même joie maligne.
...