Sagan : "J'attends avec impatience l'Amstel Gold Race"

"Je suis content car j'étais bien aujourd'hui. Pour de vrai", a confié le vainqueur de la Flèche Brabançonne Peter Sagan. "Je me posais quelques questions concernant ma condition, mais celle-ci semble être toujours bonne. Il a fallu attendre avant que je ne réagisse à l'accélération de Philippe Gilbert ? Je savais qu'on arrivait avec un vent contraire, donc j'ai laissé Gilbert faire la grande partie du travail avant de le remonter. Liège-Bastogne-Liège est trop dur pour moi, donc j'attends désormais avec impatience l'Amstel Gold Race."

"Faut-il s'attendre à ce que je fasse encore quelque chose sur le podium pendant la cérémonie ? Non. Tout cela est derrière moi. On en a assez parlé", a clarifié Sagan, qui avant la course a offert un bouquet de fleur à l'hôtesse pour s'excuser de son geste déplacé durant la cérémonie du Tour des Flandres.

Gilbert : "Une 2e place qui me donne confiance pour la suite"

"Dommage que la victoire ne soit pas là parce que je m'aligne toujours à une course pour la gagner", a déclaré Philippe Gilbert à quelques jours d'aborder les classiques ardennaises. "Notre jeu d'équipe a bien fonctionné. Greg Van Avermaet a lancé l'offensive dans la finale et a encore attaqué à quelques kilomètres de la ligne. Je savais que Peter Sagan était le plus fort de notre groupe. Seul de son équipe, il était obligé tout contrôler. Lorsque Greg a attaqué avec Nikolas Maes, je me trouvais alors dans une position idéale".

"Sagan a été contraint de faire tout le travail. Je n'ai pas voulu entamer le sprint trop tôt parce que Sagan a un sprint plus explosif que moi, mais il était clairement le plus rapide", a reconnu Gilbert. "Si je suis prêt pour le triptyque Amstel Gold Race, Flèche Wallonne Liége-Bastogne-Liège ? La condition s'améliore de jour en jour. Ce fut une bonne idée de m'aligner la semaine dernière au Tour du Pays Basque pour m'habituer au rythme de course. Cette deuxième place va me donner confiance ainsi qu'à toute l'équipe pour les épreuves à suivre."

Van Avermaet : "Je suis le plus régulier aux places d'honneur"

"J'étais proche de la victoire, mais ça, c'était sans compter sur Peter Sagan", a déclaré Greg Van Avermaet, 6e mercredi. "Derrière moi, ils n'ont pas douté et c'est dur pour moi. J'ai vraiment espéré que Philippe Gilbert puisse battre Sagan au sprint, mais cela ne s'est pas produit".

"Je suis content de mon printemps, mais il manque évidement une victoire. Après dimanche, j'ai programmé une période de repos. Je n'ai certes encore rien gagné, mais je suis le coureur le plus régulier en ce qui concerne les places d'honneur", a ajouté Van Avermaet.

Sagan : "J'attends avec impatience l'Amstel Gold Race" "Je suis content car j'étais bien aujourd'hui. Pour de vrai", a confié le vainqueur de la Flèche Brabançonne Peter Sagan. "Je me posais quelques questions concernant ma condition, mais celle-ci semble être toujours bonne. Il a fallu attendre avant que je ne réagisse à l'accélération de Philippe Gilbert ? Je savais qu'on arrivait avec un vent contraire, donc j'ai laissé Gilbert faire la grande partie du travail avant de le remonter. Liège-Bastogne-Liège est trop dur pour moi, donc j'attends désormais avec impatience l'Amstel Gold Race." "Faut-il s'attendre à ce que je fasse encore quelque chose sur le podium pendant la cérémonie ? Non. Tout cela est derrière moi. On en a assez parlé", a clarifié Sagan, qui avant la course a offert un bouquet de fleur à l'hôtesse pour s'excuser de son geste déplacé durant la cérémonie du Tour des Flandres. Gilbert : "Une 2e place qui me donne confiance pour la suite" "Dommage que la victoire ne soit pas là parce que je m'aligne toujours à une course pour la gagner", a déclaré Philippe Gilbert à quelques jours d'aborder les classiques ardennaises. "Notre jeu d'équipe a bien fonctionné. Greg Van Avermaet a lancé l'offensive dans la finale et a encore attaqué à quelques kilomètres de la ligne. Je savais que Peter Sagan était le plus fort de notre groupe. Seul de son équipe, il était obligé tout contrôler. Lorsque Greg a attaqué avec Nikolas Maes, je me trouvais alors dans une position idéale". "Sagan a été contraint de faire tout le travail. Je n'ai pas voulu entamer le sprint trop tôt parce que Sagan a un sprint plus explosif que moi, mais il était clairement le plus rapide", a reconnu Gilbert. "Si je suis prêt pour le triptyque Amstel Gold Race, Flèche Wallonne Liége-Bastogne-Liège ? La condition s'améliore de jour en jour. Ce fut une bonne idée de m'aligner la semaine dernière au Tour du Pays Basque pour m'habituer au rythme de course. Cette deuxième place va me donner confiance ainsi qu'à toute l'équipe pour les épreuves à suivre." Van Avermaet : "Je suis le plus régulier aux places d'honneur" "J'étais proche de la victoire, mais ça, c'était sans compter sur Peter Sagan", a déclaré Greg Van Avermaet, 6e mercredi. "Derrière moi, ils n'ont pas douté et c'est dur pour moi. J'ai vraiment espéré que Philippe Gilbert puisse battre Sagan au sprint, mais cela ne s'est pas produit". "Je suis content de mon printemps, mais il manque évidement une victoire. Après dimanche, j'ai programmé une période de repos. Je n'ai certes encore rien gagné, mais je suis le coureur le plus régulier en ce qui concerne les places d'honneur", a ajouté Van Avermaet.