"Je ne te connais pas", a débuté Fabian Cancellara dans son tweet. "Mais je t'invite amicalement à me battre l'année prochaine lors d'un de mes événements 'Chasing Cancellara'. Tu peux choisir la date et l'endroit. Je suis curieux de voir jusqu'à combien de watts tu peux monter. Tu peux commencer à t'entraîner. #pasbesoindemoteur."

Gaimon avait répété la semaine dernière qu'il ne retirait pas ses déclarations sur Cancellara. "J'ai raconté une rumeur bien fondée et c'est comme cela que je l'ai écrite. Je maintiens donc mon point de vue. Tout le monde qui ouvrira le livre, se rendra compte que c'est tout sauf une accusation. Même avec un pistolet sur la tempe, je ne retirerai pas mes déclarations."

Via ses avocats, Cancellara avait déjà tenté de faire interdire la vente du livre.

"Je ne te connais pas", a débuté Fabian Cancellara dans son tweet. "Mais je t'invite amicalement à me battre l'année prochaine lors d'un de mes événements 'Chasing Cancellara'. Tu peux choisir la date et l'endroit. Je suis curieux de voir jusqu'à combien de watts tu peux monter. Tu peux commencer à t'entraîner. #pasbesoindemoteur." Gaimon avait répété la semaine dernière qu'il ne retirait pas ses déclarations sur Cancellara. "J'ai raconté une rumeur bien fondée et c'est comme cela que je l'ai écrite. Je maintiens donc mon point de vue. Tout le monde qui ouvrira le livre, se rendra compte que c'est tout sauf une accusation. Même avec un pistolet sur la tempe, je ne retirerai pas mes déclarations." Via ses avocats, Cancellara avait déjà tenté de faire interdire la vente du livre.