Lionel Taminiaux a imposé sa pointe de vitesse à l'arrivée de la 4e étape des Quatre Jours de Dunkerque, la course cycliste de catégorie 2.Pro, vendredi après-midi à Aire-sur-la-Lys. Elle s'était élancée de Mazingarde pour un parcours de 174,8 km.

Le natif de Louvain-la-Neuve, membre de l'équipe Alpecin-Fenix, s'est imposé au terme d'un sprint massif. Le Polonais Stanislaw Aniolkowski (Bingola Pauwels Sauces WB) a franchi la ligne en 2e position. La troisième place est revenue à Gerben Thijssen (Intermarché-Wanty Gobert Matériaux) qui se retrouve deuxième au général à une seconde. Taminiaux signe à 25 ans sa 2e victoire chez les pro après la Roue Tourangelle en 2019.

Le Lituanien Evaldas Siskevicius (Go Sport - Roubaix Lille Métropole) s'empare du maillot rose que détenait le Néerlandais Arvid De Kleijn (Human Powered Health), 5e de l'étape.

De Kleijn, Taminiaux, Philippe Gilbert, vainqueur la veille, et Taminiaux sont à une seconde. Le Français Alexandre Delettre et Evaldas Siskevicius furent les premiers après 25 kilomètres à recevoir leur bon de sortie. Leur avance monta jusqu'à 4:25 au km 60. Les deux attaquants virent l'écart se réduire rapidement et après 83 kilomètres, un regroupement général était effectué. Quatre audacieux sont alors immédiatement partis à l'offensive: nos compatriotes Ludovic Robeet et Alex Colman, le leader du classement des monts, et les Français Jonathan Couanon et Léo Danès. Ils comptaient 1:55 d'avance à 50 km de l'arrivée sur un peloton emmené par l'équipe Go Sport-Roubaix Lille Métropole dont le coureur Siskevicius était devenu le leader virtuel grâce aux secondes de bonifications prises lors de son échappée. À un peu plus de 27 km d'Aire-sur-la-Lys, alors que l'écart était retombé à une minute, Robeet a tenté de filer seul. Les deux Français s'accrochèrent pas Colman.

Au premier passage sur la ligne d'arrivée, à l'entame du circuit local de 13 km, le trio de tête conservait 22 secondes sur un peloton bien décidé à préparer le sprint. Sans surprise, la jonction s'opéra à 8,5 km de la ligne finale. Cette fois encore la victoire se joua dans l'ultime ligne droite.

Samedi, la 5e et avant-dernière étape sera l'étape-reine. Elle s'élancera du vélodrome de Roubaix pour rejoindre le Mont Cassel (3 km à 4,3%) qui sera abordé des deux côtés et emprunté au total à huit reprises notamment juste avant l'arrivée à Cassel après 183,7 km.

Dimanche, à l'issue de Ardres-Dunkerque (183 km), on connaîtra le successeur du Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo-Visma), dernier lauréat de l'épreuve en 2019.

Lionel Taminiaux a imposé sa pointe de vitesse à l'arrivée de la 4e étape des Quatre Jours de Dunkerque, la course cycliste de catégorie 2.Pro, vendredi après-midi à Aire-sur-la-Lys. Elle s'était élancée de Mazingarde pour un parcours de 174,8 km. Le natif de Louvain-la-Neuve, membre de l'équipe Alpecin-Fenix, s'est imposé au terme d'un sprint massif. Le Polonais Stanislaw Aniolkowski (Bingola Pauwels Sauces WB) a franchi la ligne en 2e position. La troisième place est revenue à Gerben Thijssen (Intermarché-Wanty Gobert Matériaux) qui se retrouve deuxième au général à une seconde. Taminiaux signe à 25 ans sa 2e victoire chez les pro après la Roue Tourangelle en 2019. Le Lituanien Evaldas Siskevicius (Go Sport - Roubaix Lille Métropole) s'empare du maillot rose que détenait le Néerlandais Arvid De Kleijn (Human Powered Health), 5e de l'étape. De Kleijn, Taminiaux, Philippe Gilbert, vainqueur la veille, et Taminiaux sont à une seconde. Le Français Alexandre Delettre et Evaldas Siskevicius furent les premiers après 25 kilomètres à recevoir leur bon de sortie. Leur avance monta jusqu'à 4:25 au km 60. Les deux attaquants virent l'écart se réduire rapidement et après 83 kilomètres, un regroupement général était effectué. Quatre audacieux sont alors immédiatement partis à l'offensive: nos compatriotes Ludovic Robeet et Alex Colman, le leader du classement des monts, et les Français Jonathan Couanon et Léo Danès. Ils comptaient 1:55 d'avance à 50 km de l'arrivée sur un peloton emmené par l'équipe Go Sport-Roubaix Lille Métropole dont le coureur Siskevicius était devenu le leader virtuel grâce aux secondes de bonifications prises lors de son échappée. À un peu plus de 27 km d'Aire-sur-la-Lys, alors que l'écart était retombé à une minute, Robeet a tenté de filer seul. Les deux Français s'accrochèrent pas Colman. Au premier passage sur la ligne d'arrivée, à l'entame du circuit local de 13 km, le trio de tête conservait 22 secondes sur un peloton bien décidé à préparer le sprint. Sans surprise, la jonction s'opéra à 8,5 km de la ligne finale. Cette fois encore la victoire se joua dans l'ultime ligne droite. Samedi, la 5e et avant-dernière étape sera l'étape-reine. Elle s'élancera du vélodrome de Roubaix pour rejoindre le Mont Cassel (3 km à 4,3%) qui sera abordé des deux côtés et emprunté au total à huit reprises notamment juste avant l'arrivée à Cassel après 183,7 km. Dimanche, à l'issue de Ardres-Dunkerque (183 km), on connaîtra le successeur du Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo-Visma), dernier lauréat de l'épreuve en 2019.