Il a devancé au sprint le Néerlandais Niki Terpstra (Etixx-Quick Step), le dernier de ses trois compagnons d'échappée, tous membres de la même équipe Etixx-Quick Step partis à 42 km de l'arrivée de cette épreuve tracée de Gand à Gand (200,2 km).

Tom Boonen et Stijn Vandenbergh ont été distancés dans les derniers kilomètres et ont pris les 3e et 4e places. Sep Vanmarcke (Lotto NL-Jumbo), membre du groupe d'échappée qui a dû lâcher prise sur crevaison, a fini 5e, Greg Van Avermaet (BMC) 6e et le Tchèque Zdenek Stybar (Etixx-Quick Step) 7e. Philippe Gilbert a franchi la ligne en 8e position à plus de 4:30.

Stannard, 27 ans, lauréat de l'épreuve en 2014, réussit le doublé, le 9e de l'histoire et le premier depuis 1997 et 1998 réalisé par Peter Van Petegem. Il décroche son 5e succès professionnel.

Face à trois Etixx-Quick Step, l'Anglais a réussi à répondre aux attaques de Boonen, à 4,5 km de l'arrivée, puis de Terpstra. Il a ensuite écoeuré Vandenbergh et Boonen en accélérant à 2900 m du but.

Seul Terpstra a réussi à le suivre. Dans le sprint lancé par le Néerlandais, le coureur de Sky est parvenu à le remonter pour confirmer son succès de l'an dernier.

Il a devancé au sprint le Néerlandais Niki Terpstra (Etixx-Quick Step), le dernier de ses trois compagnons d'échappée, tous membres de la même équipe Etixx-Quick Step partis à 42 km de l'arrivée de cette épreuve tracée de Gand à Gand (200,2 km). Tom Boonen et Stijn Vandenbergh ont été distancés dans les derniers kilomètres et ont pris les 3e et 4e places. Sep Vanmarcke (Lotto NL-Jumbo), membre du groupe d'échappée qui a dû lâcher prise sur crevaison, a fini 5e, Greg Van Avermaet (BMC) 6e et le Tchèque Zdenek Stybar (Etixx-Quick Step) 7e. Philippe Gilbert a franchi la ligne en 8e position à plus de 4:30. Stannard, 27 ans, lauréat de l'épreuve en 2014, réussit le doublé, le 9e de l'histoire et le premier depuis 1997 et 1998 réalisé par Peter Van Petegem. Il décroche son 5e succès professionnel. Face à trois Etixx-Quick Step, l'Anglais a réussi à répondre aux attaques de Boonen, à 4,5 km de l'arrivée, puis de Terpstra. Il a ensuite écoeuré Vandenbergh et Boonen en accélérant à 2900 m du but.Seul Terpstra a réussi à le suivre. Dans le sprint lancé par le Néerlandais, le coureur de Sky est parvenu à le remonter pour confirmer son succès de l'an dernier.