Alec Segaert, médaille d'or, et Cian Uijtdebroeks, médaille d'argent, ont offert un doublé à la Belgique dans le contre-la-montre juniors des championnats d'Europe de cyclisme sur route, mercredi matin à Trente en Italie.

Alec Segaert s'est imposé en 26:27 au terme des 22,4 km du parcours, devançant Cian Uijtdebroeks de 5 secondes. Le Français Eddy Le Huitouze, 3e à 40 secondes, prend la médaille de bronze.

Plus tôt dans la matinée, Febe Jooris s'était classée 11e du contre-la-montre juniors féminin, remporté par la Russe Alena Ivanchenko devant l'Allemande Antonia Niedermaier et la Néerlandaise Elise Uijen. Le relais mixte (14h30) sera la dernière épreuve de la journée d'ouverture de cet Euro 2021, qui se termine dimanche par la course en ligne élites messieurs.

SEGAERT: "J'EN AVAIS UN PEU RÊVE"

Alec Segaert a remporté le contre-la-montre juniors, s'imposant avec 5 secondes d'avance sur Cian Uijtdebroeks. "J'en avais un peu rêvé", déclare Alec Segaert. "J'avais préparé ce chrono et le parcours me convenait. J'ai eu l'impression de voler pendant la course, j'ai vraiment signé un bon chrono. Après, j'ai dû attendre une demi-heure avant d'être sûr de cette médaille. C'était stressant, d'autant que Cian devait encore finir. La différence entre nous n'est pas énorme, mais elle est suffisante. Je décroche l'or. C'est incroyable. Il y a deux Belges sur le podium. Je savais que celui qui battrait Cian serait proche du titre et je savais que je pouvais le battre dans un super jour. Je n'ai rien laissé paraître avant l'Euro, je suis arrivé sans pression, en sachant que je pourrais faire quelque chose sur ce parcours. Je suis très heureux", ajoute le nouveau champion d'Europe, qui ne se consacre au vélo que depuis quelques années.

"Je combinais cyclisme et triathlon mais ce n'était plus possible et j'ai dû faire un choix. Un choix que je suis content d'avoir fait car je remporte une médaille à l'Euro après quatre ans", ajoute le Flandrien de 18 ans, qui va rejoindre l'équipe U23 de Lotto Soudal, tout en entamant des études d'ingénieur à Louvain. Candidat déclaré au podium, Cian Uijtdebroeks se réjouit du doublé belge.

"C'est fantastique, je n'aurais jamais osé en rêver", dit-il. "Je n'étais pas favori sur ce parcours plat, et je savais que l'aérodynamisme jouerait un grand rôle. J'avais plutôt pointé les Norvégiens et les Allemands comme favoris. Alec a été très fort aujourd'hui. Nous finissions premier et deuxième, c'est incroyable. Personnellement, je n'aurais pu faire mieux que cette 2e place, je suis très content de ce résultat", ajoute Cian Uijtdebroeks, qui devrait avoir davantage de chances dans la course en ligne, dont le tracé compte une côte. "Malheureusement, c'est une courte ascension, les gars les plus explosifs seront avantagés. Mais je vais y aller à 100 %, j'espère aussi décrocher une médaille, même si j'ai dû puiser assez loin aujourd'hui et que d'autres coureurs n'auront pas le contre-la-montre dans les jambes. Ma condition est bonne et je peux rêver pour vendredi".

Alec Segaert, médaille d'or, et Cian Uijtdebroeks, médaille d'argent, ont offert un doublé à la Belgique dans le contre-la-montre juniors des championnats d'Europe de cyclisme sur route, mercredi matin à Trente en Italie. Alec Segaert s'est imposé en 26:27 au terme des 22,4 km du parcours, devançant Cian Uijtdebroeks de 5 secondes. Le Français Eddy Le Huitouze, 3e à 40 secondes, prend la médaille de bronze. Plus tôt dans la matinée, Febe Jooris s'était classée 11e du contre-la-montre juniors féminin, remporté par la Russe Alena Ivanchenko devant l'Allemande Antonia Niedermaier et la Néerlandaise Elise Uijen. Le relais mixte (14h30) sera la dernière épreuve de la journée d'ouverture de cet Euro 2021, qui se termine dimanche par la course en ligne élites messieurs. Alec Segaert a remporté le contre-la-montre juniors, s'imposant avec 5 secondes d'avance sur Cian Uijtdebroeks. "J'en avais un peu rêvé", déclare Alec Segaert. "J'avais préparé ce chrono et le parcours me convenait. J'ai eu l'impression de voler pendant la course, j'ai vraiment signé un bon chrono. Après, j'ai dû attendre une demi-heure avant d'être sûr de cette médaille. C'était stressant, d'autant que Cian devait encore finir. La différence entre nous n'est pas énorme, mais elle est suffisante. Je décroche l'or. C'est incroyable. Il y a deux Belges sur le podium. Je savais que celui qui battrait Cian serait proche du titre et je savais que je pouvais le battre dans un super jour. Je n'ai rien laissé paraître avant l'Euro, je suis arrivé sans pression, en sachant que je pourrais faire quelque chose sur ce parcours. Je suis très heureux", ajoute le nouveau champion d'Europe, qui ne se consacre au vélo que depuis quelques années."Je combinais cyclisme et triathlon mais ce n'était plus possible et j'ai dû faire un choix. Un choix que je suis content d'avoir fait car je remporte une médaille à l'Euro après quatre ans", ajoute le Flandrien de 18 ans, qui va rejoindre l'équipe U23 de Lotto Soudal, tout en entamant des études d'ingénieur à Louvain. Candidat déclaré au podium, Cian Uijtdebroeks se réjouit du doublé belge. "C'est fantastique, je n'aurais jamais osé en rêver", dit-il. "Je n'étais pas favori sur ce parcours plat, et je savais que l'aérodynamisme jouerait un grand rôle. J'avais plutôt pointé les Norvégiens et les Allemands comme favoris. Alec a été très fort aujourd'hui. Nous finissions premier et deuxième, c'est incroyable. Personnellement, je n'aurais pu faire mieux que cette 2e place, je suis très content de ce résultat", ajoute Cian Uijtdebroeks, qui devrait avoir davantage de chances dans la course en ligne, dont le tracé compte une côte. "Malheureusement, c'est une courte ascension, les gars les plus explosifs seront avantagés. Mais je vais y aller à 100 %, j'espère aussi décrocher une médaille, même si j'ai dû puiser assez loin aujourd'hui et que d'autres coureurs n'auront pas le contre-la-montre dans les jambes. Ma condition est bonne et je peux rêver pour vendredi".