"L'Usada a accordé à M. Armstrong une courte extension allant jusqu'à 30 jours pour se défendre des accusations de dopage, le temps pour le tribunal de rejeter la plainte sur le fond ou de prendre une décision préliminaire", a indiqué Travis Tygart, président de l'Usada.

Le septuple vainqueur du Tour de France est accusé par l'Usada d'avoir eu recours au dopage durant l'essentiel de sa carrière et encourt des sanctions pouvant aller jusqu'à la radiation à vie et la perte de ses titres.

Armstrong a déposé une plainte devant la justice fédérale à Austin afin que celle-ci bloque ce processus disciplinaire, qu'il estime inconstitutionnel. Le Texan déclare que l'Usada mène une "vendetta" contre lui.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"L'Usada a accordé à M. Armstrong une courte extension allant jusqu'à 30 jours pour se défendre des accusations de dopage, le temps pour le tribunal de rejeter la plainte sur le fond ou de prendre une décision préliminaire", a indiqué Travis Tygart, président de l'Usada. Le septuple vainqueur du Tour de France est accusé par l'Usada d'avoir eu recours au dopage durant l'essentiel de sa carrière et encourt des sanctions pouvant aller jusqu'à la radiation à vie et la perte de ses titres. Armstrong a déposé une plainte devant la justice fédérale à Austin afin que celle-ci bloque ce processus disciplinaire, qu'il estime inconstitutionnel. Le Texan déclare que l'Usada mène une "vendetta" contre lui. Sportfootmagazine.be, avec Belga