Après 272,5 kilomètres de course entre Anvers et Audenarde, parsemés de sept secteurs pavés et dix-huit côtes, le Néerlandais s'est imposé devant son compatriote Dylan van Baarle (INEOS Grenadiers) et le Français Valentin Madouas. Le Slovène Tadej Pogacar (UAE Emirates), qui a roulé en tête en compagnie de Van der Poel pendant 20 kilomètres, a échoué au pied du podium.

Au terme d'un incroyable mano à mano de près de 20 kilomètres, le Slovène et le Néerlandais se sont présentés à deux sur la ligne d'arrivée. Ils ont toutefois fait du surplace dans la dernière ligne droite, permettant à Van Baarle et Madouas de revenir. Enfermé, le double vainqueur du Tour de France n'a pas pu sprinter. Plus véloce que ses adversaires, Mathieu van der Poel s'est imposé pour la deuxième fois à Audenarde après son sacre de 2020, acquis devant Wout van Aert. Le Néerlandais de 27 ans succède au palmarès au Danois Kasper Asgreen, vainqueur en 2021 après avoir remporté un sprint à deux contre "MVDP". Considéré comme l'un des favoris à la victoire, Wout Van Aert a dû déclarer forfait vendredi après un test positif au coronavirus.

Mathieu van der Poel : "Je n'étais même pas sûr de faire les classiques, c'est incroyable"

"C'est tellement incroyable de pouvoir encore gagner ici", a lâché Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) après sa deuxième victoire au Tour des Flandres et ce malgré un hiver difficile en raison d'une blessure au dos. Longtemps en tête en compagnie du Slovène Tadej Pogacar, le Néerlandais a dû "puiser dans ses ressources avant de tout mettre" dans le sprint, au terme duquel il a devancé son compatriote Dylan van Baarle (INEOS Grenadiers) et le Français Valentin Madouas (Groupama-FDJ).

"Je n'étais même pas certain de pouvoir courir les classiques flamandes et maintenant je remporte le Tour des Flandres après A Travers la Flandre, c'est juste incroyable. J'ai travaillé comme vous ne l'imaginez pas, je vais maintenant pouvoir en profiter". Au terme d'un incroyable mano à mano de près de 20 kilomètres, le Néerlandais et Pogacar se sont présentés à deux sur la ligne d'arrivée. Ils ont toutefois fait du surplace dans la dernière ligne droite, permettant à Van Baarle et Madouas de revenir. Enfermé, le double vainqueur du Tour de France n'a pas pu sprinter et a fini 4e. "Il était peut-être le meilleur en course, il a été très offensif. S'il m'avait battu, il aurait mérité sa victoire mais peut-être qu'il devra encore faire quelques sprints", a souri le Néerlandais.

Après 272,5 kilomètres de course entre Anvers et Audenarde, parsemés de sept secteurs pavés et dix-huit côtes, le Néerlandais s'est imposé devant son compatriote Dylan van Baarle (INEOS Grenadiers) et le Français Valentin Madouas. Le Slovène Tadej Pogacar (UAE Emirates), qui a roulé en tête en compagnie de Van der Poel pendant 20 kilomètres, a échoué au pied du podium.Au terme d'un incroyable mano à mano de près de 20 kilomètres, le Slovène et le Néerlandais se sont présentés à deux sur la ligne d'arrivée. Ils ont toutefois fait du surplace dans la dernière ligne droite, permettant à Van Baarle et Madouas de revenir. Enfermé, le double vainqueur du Tour de France n'a pas pu sprinter. Plus véloce que ses adversaires, Mathieu van der Poel s'est imposé pour la deuxième fois à Audenarde après son sacre de 2020, acquis devant Wout van Aert. Le Néerlandais de 27 ans succède au palmarès au Danois Kasper Asgreen, vainqueur en 2021 après avoir remporté un sprint à deux contre "MVDP". Considéré comme l'un des favoris à la victoire, Wout Van Aert a dû déclarer forfait vendredi après un test positif au coronavirus. Mathieu van der Poel : "Je n'étais même pas sûr de faire les classiques, c'est incroyable" "C'est tellement incroyable de pouvoir encore gagner ici", a lâché Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) après sa deuxième victoire au Tour des Flandres et ce malgré un hiver difficile en raison d'une blessure au dos. Longtemps en tête en compagnie du Slovène Tadej Pogacar, le Néerlandais a dû "puiser dans ses ressources avant de tout mettre" dans le sprint, au terme duquel il a devancé son compatriote Dylan van Baarle (INEOS Grenadiers) et le Français Valentin Madouas (Groupama-FDJ). "Je n'étais même pas certain de pouvoir courir les classiques flamandes et maintenant je remporte le Tour des Flandres après A Travers la Flandre, c'est juste incroyable. J'ai travaillé comme vous ne l'imaginez pas, je vais maintenant pouvoir en profiter". Au terme d'un incroyable mano à mano de près de 20 kilomètres, le Néerlandais et Pogacar se sont présentés à deux sur la ligne d'arrivée. Ils ont toutefois fait du surplace dans la dernière ligne droite, permettant à Van Baarle et Madouas de revenir. Enfermé, le double vainqueur du Tour de France n'a pas pu sprinter et a fini 4e. "Il était peut-être le meilleur en course, il a été très offensif. S'il m'avait battu, il aurait mérité sa victoire mais peut-être qu'il devra encore faire quelques sprints", a souri le Néerlandais.