Matej Mohoric a remporté la 19e étape du Tour de France, sa deuxième personnelle sur ce Tour, la cinquième pour la Slovénie après les 3 bouquets de Tadej Pogacar. Le champion de Slovénie, membre de l'équipe Bahrain-Victorious, s'est imposé en solitaire pour s'offrir un deuxième succès dans ce Tour après la 7e étape au Creusot.

Le Français Christophe Laporte (Cofidis) a pris la deuxième place devant le Danois Casper Pedersen (DSM). Mohoric figurait dans un groupe de vingt échappés formé après une centaine de kilomètres de course. Jasper Stuyven et Edward Theuns, les deux Belges de Trek-Segafredo, et Brent van Moer (Lotto Soudal) faisaient partie de cette échappée, tout comme notamment l'Allemand Nils Politt (Bora-Hansgrohe), l'Italien Davide Ballerini (Deceuninck-Quick-Step), le Français Franck Bonnamour (B&B Hotels p/b KTM) ou encore le Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo-Visma).

Troisième coureur à remporter deux étapes, troisième victoire pour l'équipe Bahrain

Le Slovène a accéléré à 26 kilomètres de l'arrivée, prenant rapidement un bel avantage sur ses compagnons d'échappée. Mohoric a tenu jusqu'à la ligne pour signer, à 26 ans, la 14e victoire de sa carrière. Cette année, il avait remporté le championnat national sur route et la septième étape du Tour. C'est aussi le troisième succès de Bahrain-Victorious sur cette Grande Boucle, victorieuse aussi avec Dylan Teuns dans la 8e étape au Grand-Bornand.

Le Français Christophe Laporte (Cofidis) prenait la deuxième place à 58 secondes, devant le Danois Casper Pedersen (DSM) et le Néerlandais Mike Teunissen.

L'Allemand Nils Politt (Bora-Hansgrohe) se classait cinquième à 1:08, juste devant Edward Theuns, Jasper Stuyven prenant la dixième place. Au moment où Mohoric a franchi la ligne, le peloton du maillot jaune Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) pointait à un quart d'heure. Samedi, un contre-la-montre de 30,8 km entre Libourne et Saint-Emilion attend les coureurs, avant l'arrivée finale à Paris le lendemain.

Matej Mohoric a remporté la 19e étape du Tour de France, sa deuxième personnelle sur ce Tour, la cinquième pour la Slovénie après les 3 bouquets de Tadej Pogacar. Le champion de Slovénie, membre de l'équipe Bahrain-Victorious, s'est imposé en solitaire pour s'offrir un deuxième succès dans ce Tour après la 7e étape au Creusot. Le Français Christophe Laporte (Cofidis) a pris la deuxième place devant le Danois Casper Pedersen (DSM). Mohoric figurait dans un groupe de vingt échappés formé après une centaine de kilomètres de course. Jasper Stuyven et Edward Theuns, les deux Belges de Trek-Segafredo, et Brent van Moer (Lotto Soudal) faisaient partie de cette échappée, tout comme notamment l'Allemand Nils Politt (Bora-Hansgrohe), l'Italien Davide Ballerini (Deceuninck-Quick-Step), le Français Franck Bonnamour (B&B Hotels p/b KTM) ou encore le Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo-Visma).Troisième coureur à remporter deux étapes, troisième victoire pour l'équipe Bahrain Le Slovène a accéléré à 26 kilomètres de l'arrivée, prenant rapidement un bel avantage sur ses compagnons d'échappée. Mohoric a tenu jusqu'à la ligne pour signer, à 26 ans, la 14e victoire de sa carrière. Cette année, il avait remporté le championnat national sur route et la septième étape du Tour. C'est aussi le troisième succès de Bahrain-Victorious sur cette Grande Boucle, victorieuse aussi avec Dylan Teuns dans la 8e étape au Grand-Bornand. Le Français Christophe Laporte (Cofidis) prenait la deuxième place à 58 secondes, devant le Danois Casper Pedersen (DSM) et le Néerlandais Mike Teunissen. L'Allemand Nils Politt (Bora-Hansgrohe) se classait cinquième à 1:08, juste devant Edward Theuns, Jasper Stuyven prenant la dixième place. Au moment où Mohoric a franchi la ligne, le peloton du maillot jaune Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) pointait à un quart d'heure. Samedi, un contre-la-montre de 30,8 km entre Libourne et Saint-Emilion attend les coureurs, avant l'arrivée finale à Paris le lendemain.