Les cyclistes qui termineront aux avants-postes la course féminine de l'Amstel Gold Race recevront les mêmes primes que leurs collègues masculins. Els Dijkhuizen, directrice du marketing pour Heineken Pays-Bas, a annoncé mardi que les dotations des dames seront identiques à celle des messieurs, à l'instar notamment du Tour des Flandres. La Gold Race se disputera dimanche dans le Limbourg néerlandais.

L'adaptation signifie que tant chez les messieurs que chez les dames, le vainqueur recevra 16.000 euros. La dotation totale de la course féminine atteint les 40.000 euros, 30.000 de plus que l'an passé. "Ces dernières années, nous avons pris plusieurs mesures pour parvenir à plus d'égalité dans l'Amstel Gold Race", a expliqué Dijkhuizen. "Des actions ludiques jusqu'à la présentation des équipes pour les messieurs et les dames, ce qui était unique dans le cyclisme. En outre, nous avons progressivement augmenté la dotation et à partir de l'édition à venir, nous les égaliserons totalement."

L'an passé, la Néerlandaise Marianne Vos s'était imposée chez les dames. Chez les messieurs, Wout van Aert avait remporté d'un rien un sprint à trois avec le Britannique Tom Pidcock et l'Allemand Max Schachmann.

Les cyclistes qui termineront aux avants-postes la course féminine de l'Amstel Gold Race recevront les mêmes primes que leurs collègues masculins. Els Dijkhuizen, directrice du marketing pour Heineken Pays-Bas, a annoncé mardi que les dotations des dames seront identiques à celle des messieurs, à l'instar notamment du Tour des Flandres. La Gold Race se disputera dimanche dans le Limbourg néerlandais. L'adaptation signifie que tant chez les messieurs que chez les dames, le vainqueur recevra 16.000 euros. La dotation totale de la course féminine atteint les 40.000 euros, 30.000 de plus que l'an passé. "Ces dernières années, nous avons pris plusieurs mesures pour parvenir à plus d'égalité dans l'Amstel Gold Race", a expliqué Dijkhuizen. "Des actions ludiques jusqu'à la présentation des équipes pour les messieurs et les dames, ce qui était unique dans le cyclisme. En outre, nous avons progressivement augmenté la dotation et à partir de l'édition à venir, nous les égaliserons totalement." L'an passé, la Néerlandaise Marianne Vos s'était imposée chez les dames. Chez les messieurs, Wout van Aert avait remporté d'un rien un sprint à trois avec le Britannique Tom Pidcock et l'Allemand Max Schachmann.