De Vlaeminck, qui souffrait des maladies d'Alzheimer et Parkinson, s'est éteint vendredi en début d'après-midi dans la maison de repos où il résidait depuis quelques années.

Eric De Vlaeminck a été champion du monde de cyclo-cross en 1966, 1968, 1969, 1970, 1971, 1972 et 1973, et chamion de Belgique en 1967, 1969, 1971 et 1972. Sur route, le Flandrie a remporté notamment la 2e étape du Tour de France 1968 et le Tour de Belgique 1969.

La Royale ligue vélocipédique belge (RLVB) a réagi "avec consternation" à l'annonce du décès d'Eric De Vlaeminck. Le septuple champion du monde de cyclo-cross et ancien sélectionneur fédéral est décédé vendredi à l'âge de 70 ans.

"La RLVB réagit avec consternation au décès d'Eric De Vlaeminck", écrit la RLVB sur son site internet. "Septuple champion du monde, le Flandrie n'a pas été qu'un des meilleurs cyclocrossmen de l'histoire. En tant que sélectionneur fédéral, il a été à la base de l'ascension fulgurante du cyclo-cross belge au cours de la dernière décenie". "Sven Nys, Erwin Vervecken, Bart Wellens, Mario De Clercq et Kevin Pauwels ont remporté le maillot arc-en-ciel avec Eric De Vlaeminck comme sélectionneur fédéral. Eric, le frère aîné de Roger, était aussi doué sur la route, enlevant même une étape du Tour de France. Eric De Vlaeminck a quitté son poste de sélectionneur après des Mondiaux réussis en 2002 à Zolder (un podium 100 % belge avec Mario De Clercq, Tom Vannoppen et Sven Nys, ndlr). La RLVB présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches d'Eric De Vlaeminck", ajoute la fédération.

Le sélectionneur national de cyclo-cross Rudy De Bie a appris venbredi en fin d'après-midi le décès d'Eric De Vlaeminck.

"Il allait moins bien depuis un certain temps", déclare Rudy De Bie à l'agence Belga. "Son décès est une perte pour le cyclisme belge. Eric n'était pas qu'un grand champion, c'était aussi quelqu'un de bien, qui adorait le cyclisme et qui avait une passion énorme pour le cyclo-cross. Il a aidé tellement de jeunes coureurs à connaître le sucècs. Il est à la base du succès du cyclo-cross actuel", dit le sélectionneur.

De Vlaeminck, qui souffrait des maladies d'Alzheimer et Parkinson, s'est éteint vendredi en début d'après-midi dans la maison de repos où il résidait depuis quelques années. Eric De Vlaeminck a été champion du monde de cyclo-cross en 1966, 1968, 1969, 1970, 1971, 1972 et 1973, et chamion de Belgique en 1967, 1969, 1971 et 1972. Sur route, le Flandrie a remporté notamment la 2e étape du Tour de France 1968 et le Tour de Belgique 1969.La Royale ligue vélocipédique belge (RLVB) a réagi "avec consternation" à l'annonce du décès d'Eric De Vlaeminck. Le septuple champion du monde de cyclo-cross et ancien sélectionneur fédéral est décédé vendredi à l'âge de 70 ans."La RLVB réagit avec consternation au décès d'Eric De Vlaeminck", écrit la RLVB sur son site internet. "Septuple champion du monde, le Flandrie n'a pas été qu'un des meilleurs cyclocrossmen de l'histoire. En tant que sélectionneur fédéral, il a été à la base de l'ascension fulgurante du cyclo-cross belge au cours de la dernière décenie". "Sven Nys, Erwin Vervecken, Bart Wellens, Mario De Clercq et Kevin Pauwels ont remporté le maillot arc-en-ciel avec Eric De Vlaeminck comme sélectionneur fédéral. Eric, le frère aîné de Roger, était aussi doué sur la route, enlevant même une étape du Tour de France. Eric De Vlaeminck a quitté son poste de sélectionneur après des Mondiaux réussis en 2002 à Zolder (un podium 100 % belge avec Mario De Clercq, Tom Vannoppen et Sven Nys, ndlr). La RLVB présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches d'Eric De Vlaeminck", ajoute la fédération. Le sélectionneur national de cyclo-cross Rudy De Bie a appris venbredi en fin d'après-midi le décès d'Eric De Vlaeminck. "Il allait moins bien depuis un certain temps", déclare Rudy De Bie à l'agence Belga. "Son décès est une perte pour le cyclisme belge. Eric n'était pas qu'un grand champion, c'était aussi quelqu'un de bien, qui adorait le cyclisme et qui avait une passion énorme pour le cyclo-cross. Il a aidé tellement de jeunes coureurs à connaître le sucècs. Il est à la base du succès du cyclo-cross actuel", dit le sélectionneur.