"Je suis devenu champion du monde pour la deuxième fois", rappelle Niels Albert, "mais je n'ai encore jamais remporté le Superprestige, je crois qu'il est temps de gagner ce challenge de la régularité."

Même son de cloche du côté de Kevin Pauwels, "pour vraiment avoir fait le tour, ce serait bien de gagner ce prestigieux Superprestige", prévient le Campinois au moment d'abord les 8 rendez-vous.

Après l'épreuve d'ouverture à Ruddervoorde, sont au programme les manches de Zonhoven (4 novembre), Hamme-Zogge (11 novembre), Asper-Gavere (18 novembre), Gieten aux Pays-Bas (25 novembre), Diegem (30 décembre), Hoogstraten (10 février 2013) et Middelkerke (16 février).

Le Superprestige est doté de 72.500 euros, dont 26.000 pour le vainqueur.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Je suis devenu champion du monde pour la deuxième fois", rappelle Niels Albert, "mais je n'ai encore jamais remporté le Superprestige, je crois qu'il est temps de gagner ce challenge de la régularité." Même son de cloche du côté de Kevin Pauwels, "pour vraiment avoir fait le tour, ce serait bien de gagner ce prestigieux Superprestige", prévient le Campinois au moment d'abord les 8 rendez-vous. Après l'épreuve d'ouverture à Ruddervoorde, sont au programme les manches de Zonhoven (4 novembre), Hamme-Zogge (11 novembre), Asper-Gavere (18 novembre), Gieten aux Pays-Bas (25 novembre), Diegem (30 décembre), Hoogstraten (10 février 2013) et Middelkerke (16 février). Le Superprestige est doté de 72.500 euros, dont 26.000 pour le vainqueur. Sportfootmagazine.be, avec Belga