Nys est allé cueillir son chèque de 12.500 euros en brisant toute opposition dès le 2-ème tour. Seul Niels Albert qui se compare désormais à Raymond Poulidor, a un tant soit peu été en mesure de contester sa supériorité dans la boue. Ce qui lui a valu de terminer 2-ème devant Klaas Vantornout, 3-ème.

Nys s'est pourtant contenté au début d'accompagner un groupe de sept meneurs où il cotoyait Marcel Meisen, Thijs van Amerongen, Klaas Vantornout, Niels Albert, Rob Peeters et Radomir Simunek. C'est même à peine s'il a bronché quand Albert a réagi à une attaque de Vantornout dans le 2-ème tour. Il a néanmoins rejoint Vantornout lorsque celui-ci a profité d'une fausse manoeuvre d'Albert en descente.

A mi-course déjà, Nys a haussé le rythme, étouffant progressivement Vantornout, tandis qu'Albert, bientôt 2-ème, ne parvenait pas à se rapprocher.

Une petite faute de l'autoritaire leader ne mit pas en péril le succès du concurrent aux mollets les plus puissants. Ce succès mérité du plus costaud de la bande lui permet de se rapprocher à une longueur du record de six victoires de Roger De Vlaeminck à Overijse.

"Pareil triplé n'est pas banal", a admis le vainqueur. "D'autant que Niels Albert était également très fort aujourd'hui. J'ai cependant toujours eu l'avantage dans les tronçons les plus difficiles..."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Nys est allé cueillir son chèque de 12.500 euros en brisant toute opposition dès le 2-ème tour. Seul Niels Albert qui se compare désormais à Raymond Poulidor, a un tant soit peu été en mesure de contester sa supériorité dans la boue. Ce qui lui a valu de terminer 2-ème devant Klaas Vantornout, 3-ème. Nys s'est pourtant contenté au début d'accompagner un groupe de sept meneurs où il cotoyait Marcel Meisen, Thijs van Amerongen, Klaas Vantornout, Niels Albert, Rob Peeters et Radomir Simunek. C'est même à peine s'il a bronché quand Albert a réagi à une attaque de Vantornout dans le 2-ème tour. Il a néanmoins rejoint Vantornout lorsque celui-ci a profité d'une fausse manoeuvre d'Albert en descente. A mi-course déjà, Nys a haussé le rythme, étouffant progressivement Vantornout, tandis qu'Albert, bientôt 2-ème, ne parvenait pas à se rapprocher. Une petite faute de l'autoritaire leader ne mit pas en péril le succès du concurrent aux mollets les plus puissants. Ce succès mérité du plus costaud de la bande lui permet de se rapprocher à une longueur du record de six victoires de Roger De Vlaeminck à Overijse. "Pareil triplé n'est pas banal", a admis le vainqueur. "D'autant que Niels Albert était également très fort aujourd'hui. J'ai cependant toujours eu l'avantage dans les tronçons les plus difficiles..." Sportfootmagazine.be, avec Belga