Il y a cinq jours à Rome, le Brabançon s'était déplacé dans des circonstances difficiles pour défendre son statut de leader à la Coupe du monde. Non rétabli de sa pointe de bronchite, le coureur de Baal n'avait pu faire mieux qu'une 20e place, ce qui l'avait fait hésiter à se présenter ce week-end dans le Limbourg.

"Je prendrai le départ dimanche à Mol", a annoncé Nys. "J'espère que cela ira mieux qu'à Rome. Tous les jours de cette semaine, j'ai senti une amélioration. Je ne suis cependant pas encore dans ma meilleure forme. Je suis sorti de mon rythme habituel, ce qui n'est pas une bonne chose pour un sportif. Je prends le départ en espérant pouvoir prolonger mon titre. Je reviens de Majorque samedi et ne pourrai donc reconnaître le parcours. Ce que je ne fais d'ailleurs jamais la veille d'une épreuve. J'ai encore suffisamment de temps pour le faire dimanche durant l'échauffement."

Il y a cinq jours à Rome, le Brabançon s'était déplacé dans des circonstances difficiles pour défendre son statut de leader à la Coupe du monde. Non rétabli de sa pointe de bronchite, le coureur de Baal n'avait pu faire mieux qu'une 20e place, ce qui l'avait fait hésiter à se présenter ce week-end dans le Limbourg. "Je prendrai le départ dimanche à Mol", a annoncé Nys. "J'espère que cela ira mieux qu'à Rome. Tous les jours de cette semaine, j'ai senti une amélioration. Je ne suis cependant pas encore dans ma meilleure forme. Je suis sorti de mon rythme habituel, ce qui n'est pas une bonne chose pour un sportif. Je prends le départ en espérant pouvoir prolonger mon titre. Je reviens de Majorque samedi et ne pourrai donc reconnaître le parcours. Ce que je ne fais d'ailleurs jamais la veille d'une épreuve. J'ai encore suffisamment de temps pour le faire dimanche durant l'échauffement."