"Doubler Giro-Tour est une possibilité et c'est la plus probable", a affirmé Contador, 30 ans. Avant de détailler: "Ce Giro, de par son parcours, moins exigeant que celui de 2011, est meilleur pour préparer le Tour, mais il est clair que si j'y vais, c'est aussi pour le remporter".

Le Tour d'Italie pourrait ainsi être une répétition de choix pour Contador, dont le grand objectif est cette saison de remporter le Tour, après que le coureur natif de Pinto eut dû faire l'impasse sur celui de la saison dernière pour une suspension pour dopage de deux ans.

Mais le double vainqueur de la Grande Boucle (2007 et 2009) n'exclut toutefois pas catégoriquement de disputer la Vuelta. "Si je ne fais pas le Giro, je devrai voir dans quel état de fraîcheur je termine le Tour parce que la Vuelta de cette saison est vraiment très dure, même s'il est vrai que l'équipe s'est bien renforcée cette année et que je serai donc bien épaulé".

Le coureur de Saxo-Tinkoff commencera par le Tour de San Luis en Argentine lundi.

"Doubler Giro-Tour est une possibilité et c'est la plus probable", a affirmé Contador, 30 ans. Avant de détailler: "Ce Giro, de par son parcours, moins exigeant que celui de 2011, est meilleur pour préparer le Tour, mais il est clair que si j'y vais, c'est aussi pour le remporter". Le Tour d'Italie pourrait ainsi être une répétition de choix pour Contador, dont le grand objectif est cette saison de remporter le Tour, après que le coureur natif de Pinto eut dû faire l'impasse sur celui de la saison dernière pour une suspension pour dopage de deux ans. Mais le double vainqueur de la Grande Boucle (2007 et 2009) n'exclut toutefois pas catégoriquement de disputer la Vuelta. "Si je ne fais pas le Giro, je devrai voir dans quel état de fraîcheur je termine le Tour parce que la Vuelta de cette saison est vraiment très dure, même s'il est vrai que l'équipe s'est bien renforcée cette année et que je serai donc bien épaulé". Le coureur de Saxo-Tinkoff commencera par le Tour de San Luis en Argentine lundi.