Les coureurs relèvent d'ingéniosité pour faire face aux fortes chaleurs qui secouent la France et la Belgique depuis le début de la semaine. Par exemple, ils portent des gilets de glace avant le départ et immédiatement après l'étape ou ils mettent encore des glaçons dans leur casque. Au sein de l'équipe Sunweb, ils remplissent même les collants de glaçons, qui sont ensuite accrochés autour du cou des coureurs. "Je n'ai pas gardé trace du nombre de bouteilles que j'ai bues et que j'ai versé sur ma tête", a expliqué De Buyst. "Il fait très chaud."

Trois bouteilles par heure et de la glace

Tiesj Benoot a également subi la chaleur. "Je perds beaucoup de sel quand il fait chaud. Je bois donc environ trois bouteilles par heure pour ne pas avoir des problèmes d'estomac. Mais je pense que je suis encore déshydraté maintenant. De temps en temps, on met de la glace sur le cou, mais ce sont des gouttes sur une plaque chauffante."

"Il fait super chaud pour tout le monde dans le peloton", a ajouté Tim Wellens. "J'ai vu beaucoup de coureurs se verser de l'eau sur la tête. Je n'ai pas compté le nombre de bouteilles d'eau que j'ai utilisées, mais elles étaient très nombreuses. Je suis très heureux pour Caleb Ewan, c'est le meilleur sprinter de ce peloton."