"Raccrocher en fin de saison avec une médaille d'or est une façon parfaite de terminer ma carrière. C'était mon dernier grand contre-la-montre. Plus d'une heure, c'est long. Il fallait garder des forces pour la fin. Je suis très fier du travail accompli", a-t-il déclaré mercredi.

Le Néerlandais Tom Dumoulin, médaillé d'argent, était pour sa part déçu, mais tenait à relativiser : "J'avais un seul objectif et c'était la médaille d'or. Je suis déçu, bien sûr. Mais monter sur le podium olympique est quelque chose de particulier, surtout après ma blessure (fracture du poignet) du Tour de France. Quand je pense où j'en étais voici quelques semaines, c'est très agréable". "J'avais une réelle chance de gagner l'or mais ça n'a pas voulu sourire", a-t-il ajouté.

Le récent vainqueur du Tour de France, le Britannique Chris Froome, estimait quant à lui qu'il ne pouvait pas être déçu avec sa médaille de bronze, surtout après son impressionnante saison. "Fabian était de loin le plus fort aujourd'hui. Je n'ai aucun regret, j'ai donné tout ce que j'avais. Les conditions étaient difficiles. Je n'avais pas les jambes pour pousser plus fort", a-t-il reconnu.

"Raccrocher en fin de saison avec une médaille d'or est une façon parfaite de terminer ma carrière. C'était mon dernier grand contre-la-montre. Plus d'une heure, c'est long. Il fallait garder des forces pour la fin. Je suis très fier du travail accompli", a-t-il déclaré mercredi.Le Néerlandais Tom Dumoulin, médaillé d'argent, était pour sa part déçu, mais tenait à relativiser : "J'avais un seul objectif et c'était la médaille d'or. Je suis déçu, bien sûr. Mais monter sur le podium olympique est quelque chose de particulier, surtout après ma blessure (fracture du poignet) du Tour de France. Quand je pense où j'en étais voici quelques semaines, c'est très agréable". "J'avais une réelle chance de gagner l'or mais ça n'a pas voulu sourire", a-t-il ajouté. Le récent vainqueur du Tour de France, le Britannique Chris Froome, estimait quant à lui qu'il ne pouvait pas être déçu avec sa médaille de bronze, surtout après son impressionnante saison. "Fabian était de loin le plus fort aujourd'hui. Je n'ai aucun regret, j'ai donné tout ce que j'avais. Les conditions étaient difficiles. Je n'avais pas les jambes pour pousser plus fort", a-t-il reconnu.