Le sprinter de Omega-Pharma-Quick.Step Tom Boonen vient de remporter le Tour des Flandres pour la 3e fois, mais "cette victoire ne change rien à mon ambition sur Paris-Roubaix dimanche", a-t-il expliqué mardi en conférence de presse à Anvers.

Sur les pavés du Nord, Tom Boonen pourrait, en cas de victoire, égaler le record de 4 succès sur le Vélodrome de Roubaix décroché par Roger De Vlaeminck.

"Roubaix était et reste un objectif en soi", a ajouté Tom Boonen. "La situation de course sera certes différente dimanche. Nous l'avons provoqué nous-mêmes après ce Ronde. Tout le monde va nous marquer, mais si une équipe peut s'en sortir, c'est bien la mienne."

Avant l'Enfer du Nord dimanche, se profile le GP de l'Escaut ce mercredi. L'objectif de Tom Boonen y sera de travailler pour son équipe. "Tout est axé pour moi en fonction de Paris-Roubaix. Francesco Chicchi recevra sa chance chez nous à Schoten. Et je veux vraiment donner un coup de main à l'équipe."

Après Paris-Roubaix, se profilera déjà à l'horizon l'Amstel Gold Race. "Cette course me va bien aussi, mais il y aura quelques nouveaux coureurs qui auront les petits Tours dans les jambes. Je roulerai au maximum et je répète que je veux là aussi d'abord rouler pour l'équipe."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le sprinter de Omega-Pharma-Quick.Step Tom Boonen vient de remporter le Tour des Flandres pour la 3e fois, mais "cette victoire ne change rien à mon ambition sur Paris-Roubaix dimanche", a-t-il expliqué mardi en conférence de presse à Anvers. Sur les pavés du Nord, Tom Boonen pourrait, en cas de victoire, égaler le record de 4 succès sur le Vélodrome de Roubaix décroché par Roger De Vlaeminck. "Roubaix était et reste un objectif en soi", a ajouté Tom Boonen. "La situation de course sera certes différente dimanche. Nous l'avons provoqué nous-mêmes après ce Ronde. Tout le monde va nous marquer, mais si une équipe peut s'en sortir, c'est bien la mienne." Avant l'Enfer du Nord dimanche, se profile le GP de l'Escaut ce mercredi. L'objectif de Tom Boonen y sera de travailler pour son équipe. "Tout est axé pour moi en fonction de Paris-Roubaix. Francesco Chicchi recevra sa chance chez nous à Schoten. Et je veux vraiment donner un coup de main à l'équipe." Après Paris-Roubaix, se profilera déjà à l'horizon l'Amstel Gold Race. "Cette course me va bien aussi, mais il y aura quelques nouveaux coureurs qui auront les petits Tours dans les jambes. Je roulerai au maximum et je répète que je veux là aussi d'abord rouler pour l'équipe." Sportfootmagazine.be, avec Belga