Boonen et Gilbert, qui ont connu des pépins de santé ces dernières semaines, effectuent leur retour dans une épreuve de haut niveau après avoir dû déclarer forfait au Tour de Wallonie fin juillet.

L'Eneco Tour, dont c'est la dixième édition, convient parfaitement aux coureurs de classiques qu'ils sont, ce qui n'a pas échappé non plus à Sepp Vanmarcke (Belkin) et Greg Van Avermaet (BMC), ouvertement candidats à la victoire finale.

Le Tchèque Zdenek Stybar (Omega Pharma-Quick.Step), lauréat en 2013, compte lui aussi se mêler aux meilleurs. Les premières étapes comportent des risques de bordures et sont favorables aux sprinters (Boonen, Tom Dumoulin, Tyler Farrar,...).

Le contre-la-montre de mercredi à Breda (9,6 km) devrait convenir au Suisse Fabian Cancellara (Trek), tandis que les étapes les plus dures sont programmées lors des deux dernières journées sur des routes que connaissent les habitués de Liège-Bastogne-Liège et de l'Amstel Gold Race.

Lotto Belisol mise sur André Greipel et Jens Debusschere pour des victoires d'étapes, mais vise également le classement général avec Jelle Vanendert et Tim Wellens. Sky s'annonce conquérant avec Bradley Wiggins et Edvald Boasson Hagen. Garmin-Sharp aligne de son côté le champion des Pays-Bas Sebastian Langeveld.

Boonen et Gilbert, qui ont connu des pépins de santé ces dernières semaines, effectuent leur retour dans une épreuve de haut niveau après avoir dû déclarer forfait au Tour de Wallonie fin juillet. L'Eneco Tour, dont c'est la dixième édition, convient parfaitement aux coureurs de classiques qu'ils sont, ce qui n'a pas échappé non plus à Sepp Vanmarcke (Belkin) et Greg Van Avermaet (BMC), ouvertement candidats à la victoire finale. Le Tchèque Zdenek Stybar (Omega Pharma-Quick.Step), lauréat en 2013, compte lui aussi se mêler aux meilleurs. Les premières étapes comportent des risques de bordures et sont favorables aux sprinters (Boonen, Tom Dumoulin, Tyler Farrar,...). Le contre-la-montre de mercredi à Breda (9,6 km) devrait convenir au Suisse Fabian Cancellara (Trek), tandis que les étapes les plus dures sont programmées lors des deux dernières journées sur des routes que connaissent les habitués de Liège-Bastogne-Liège et de l'Amstel Gold Race. Lotto Belisol mise sur André Greipel et Jens Debusschere pour des victoires d'étapes, mais vise également le classement général avec Jelle Vanendert et Tim Wellens. Sky s'annonce conquérant avec Bradley Wiggins et Edvald Boasson Hagen. Garmin-Sharp aligne de son côté le champion des Pays-Bas Sebastian Langeveld.