Tom Boonen, qui aura 36 ans samedi, n'a quasiment rien perdu en explosivité ni en puissance depuis sa jeunesse. Il est donc convaincu d'être capable de battre Greipel et Cie au Qatar, à condition que la course soit assez dure.

Le sélectionneur Kevin De Weert en est également persuadé: "Tom pense à ce Mondial depuis des mois et il a tout fait pour être prêt. Les deux jours d'entraînement que nous avons passé dans le Limbourg néerlandais avec son coéquipier Nikolas Maes, après sa chute à l'Eneco Tour, sont éloquents. Sept heures en endurance le premier jour, quatre le lendemain, avec des sprints tout en explosivité dans les collines.

Il a été trop court à l'Eurométropole et au Mémorial VDB ensuite? Ce n'est pas inquiétant. Je sais que Tom s'est énormément entraîné avant et après ces courses. Comme en 2005, seul le Mondial compte. A l'époque, qui avait été chaque fois battu à la Vuelta? Et qui avait gagné à Madrid?"

Kittel est le seul invaincu

Boonen a remporté 121 succès UCI jusqu'à présent. De différentes façons: un prologue, sept classements de petits tours, 18 sprints à dix coureurs ou moins, 19 dans un groupe jusqu'à 50 et 73 dans un peloton plus conséquent. Le Campinois a gagné 92 sprints massifs, soit 76% de ses victoires. Il a triomphé à 82 reprises dans des grandes courses par étapes, dont 22 au Tour du Qatar.

En quinze ans, Boonen a affronté les sprinters de différentes générations. Un seul est toujours invaincu par le Campinois: Marcel Kittel. Ils n'ont pas souvent sprinté l'un contre l'autre, puisqu'ils sont coéquipiers depuis cette année et qu'avant, des problèmes physiques les ont souvent empêchés de se croiser.

Mark Cavendish a été vaincu trois fois par Boonen, il y a longtemps: aux tours de Grande-Bretagne en 2006 et de Californie en 2008 et au SterElektrotour 2008, que Cav a respectivement terminé troisième, quatrième et cinquième. Boonen a été quatre fois dauphin du Manx Express et une fois troisième.

Boonen a gagné pas mal de sprints massifs face à André Greipel. L'Allemand a terminé deuxième derrière l'Anversois à quatre reprises mais Boonen a été aussi souvent battu, terminant deuxième, voire troisième.

Les coureurs qui ont échoué face à Boonen sont surtout des sprinters du début des années 2000 : Erik Zabel (11x), Danilo Napolitano (8x) et Tyler Farrar (6x). Le jeune Boonen a également battu les trois coureurs les plus rapides de cette période: Mario Cipollini (2x), Robbie McEwen (3x) et Alessandro Petacchi (4x).

Par Jonas Creteur

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Tom Boonen dans votre Sport/Foot Magazine

Tom Boonen, qui aura 36 ans samedi, n'a quasiment rien perdu en explosivité ni en puissance depuis sa jeunesse. Il est donc convaincu d'être capable de battre Greipel et Cie au Qatar, à condition que la course soit assez dure.Le sélectionneur Kevin De Weert en est également persuadé: "Tom pense à ce Mondial depuis des mois et il a tout fait pour être prêt. Les deux jours d'entraînement que nous avons passé dans le Limbourg néerlandais avec son coéquipier Nikolas Maes, après sa chute à l'Eneco Tour, sont éloquents. Sept heures en endurance le premier jour, quatre le lendemain, avec des sprints tout en explosivité dans les collines. Il a été trop court à l'Eurométropole et au Mémorial VDB ensuite? Ce n'est pas inquiétant. Je sais que Tom s'est énormément entraîné avant et après ces courses. Comme en 2005, seul le Mondial compte. A l'époque, qui avait été chaque fois battu à la Vuelta? Et qui avait gagné à Madrid?"Boonen a remporté 121 succès UCI jusqu'à présent. De différentes façons: un prologue, sept classements de petits tours, 18 sprints à dix coureurs ou moins, 19 dans un groupe jusqu'à 50 et 73 dans un peloton plus conséquent. Le Campinois a gagné 92 sprints massifs, soit 76% de ses victoires. Il a triomphé à 82 reprises dans des grandes courses par étapes, dont 22 au Tour du Qatar.En quinze ans, Boonen a affronté les sprinters de différentes générations. Un seul est toujours invaincu par le Campinois: Marcel Kittel. Ils n'ont pas souvent sprinté l'un contre l'autre, puisqu'ils sont coéquipiers depuis cette année et qu'avant, des problèmes physiques les ont souvent empêchés de se croiser.Mark Cavendish a été vaincu trois fois par Boonen, il y a longtemps: aux tours de Grande-Bretagne en 2006 et de Californie en 2008 et au SterElektrotour 2008, que Cav a respectivement terminé troisième, quatrième et cinquième. Boonen a été quatre fois dauphin du Manx Express et une fois troisième.Boonen a gagné pas mal de sprints massifs face à André Greipel. L'Allemand a terminé deuxième derrière l'Anversois à quatre reprises mais Boonen a été aussi souvent battu, terminant deuxième, voire troisième.Les coureurs qui ont échoué face à Boonen sont surtout des sprinters du début des années 2000 : Erik Zabel (11x), Danilo Napolitano (8x) et Tyler Farrar (6x). Le jeune Boonen a également battu les trois coureurs les plus rapides de cette période: Mario Cipollini (2x), Robbie McEwen (3x) et Alessandro Petacchi (4x).Par Jonas CreteurRetrouvez l'intégralité de l'article consacré à Tom Boonen dans votre Sport/Foot Magazine