Cette dernière étape proposait quatre ascensions du Mur de Grammont. Sept coureurs se sont échappés en début de course: le champion de Belgique Dries De Bondt (Alpecin-Fenix), les Néerlandais Bert-Jan Lindeman (Jumbo-Visma) et Brian van Goethem (Lotto-Soudal), les Allemands Jonas Koch (CCC) et Christian Knees (Ineos), le Français Julien Duval (AG2R) et le Norvégien Rasmus Tiller (NTT).

Cinquième du général à 17 secondes de Mads Pedersen, Mathieu van der Poel attaquait lors du deuxième passage sur le Mur de Grammont. Le Français Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step) l'a accompagné. Le duo revenait sur les échappés.

Sur le Mur de Grammont, van der Poel tentait sa chance en solitaire, alors qu'il restait encore 50 km à parcourir. Le Néerlandais se lançait dans un solo alors que le peloton reprenait ses compagnons d'échappées à 20 km de l'arrivée.

Van der Poel entamait le dernier tour avec 1:10 d'avance sur le peloton. En cours de route, il engrangeait en outre des bonifications.

Derrière lui, le Bosberg était fatal à Mads Pedersen, qui était lâché d'un petit groupe emmené par Soren Kragh Andersen (Sunweb), deuxième au général. Stefan Küng (Cofids), Oliver Naesen (AG2R) et Sonny Colbrelli (Bahrain-McLaren) figuraient également dans ce groupe.

Mathieu van der Poel s'est imposé avec 2 secondes d'avance sur Naesen et 4 sur Colbrelli. Le Premier Belge est Dimitri Claeys (Cofidis), 6e à 47 secondes.

Mathieu van der Poel, 25 ans, compte désormais 26 victoires sur route à son palmarès. Le Néerlandais, qui succède à Laurens De Plus au palmarès du BinckBank Tour, sera dimanche au départ de Liège-Bastogne-Liège.

Cette dernière étape proposait quatre ascensions du Mur de Grammont. Sept coureurs se sont échappés en début de course: le champion de Belgique Dries De Bondt (Alpecin-Fenix), les Néerlandais Bert-Jan Lindeman (Jumbo-Visma) et Brian van Goethem (Lotto-Soudal), les Allemands Jonas Koch (CCC) et Christian Knees (Ineos), le Français Julien Duval (AG2R) et le Norvégien Rasmus Tiller (NTT). Cinquième du général à 17 secondes de Mads Pedersen, Mathieu van der Poel attaquait lors du deuxième passage sur le Mur de Grammont. Le Français Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step) l'a accompagné. Le duo revenait sur les échappés. Sur le Mur de Grammont, van der Poel tentait sa chance en solitaire, alors qu'il restait encore 50 km à parcourir. Le Néerlandais se lançait dans un solo alors que le peloton reprenait ses compagnons d'échappées à 20 km de l'arrivée. Van der Poel entamait le dernier tour avec 1:10 d'avance sur le peloton. En cours de route, il engrangeait en outre des bonifications. Derrière lui, le Bosberg était fatal à Mads Pedersen, qui était lâché d'un petit groupe emmené par Soren Kragh Andersen (Sunweb), deuxième au général. Stefan Küng (Cofids), Oliver Naesen (AG2R) et Sonny Colbrelli (Bahrain-McLaren) figuraient également dans ce groupe. Mathieu van der Poel s'est imposé avec 2 secondes d'avance sur Naesen et 4 sur Colbrelli. Le Premier Belge est Dimitri Claeys (Cofidis), 6e à 47 secondes. Mathieu van der Poel, 25 ans, compte désormais 26 victoires sur route à son palmarès. Le Néerlandais, qui succède à Laurens De Plus au palmarès du BinckBank Tour, sera dimanche au départ de Liège-Bastogne-Liège.