Révélation de la saison, le coureur cycliste néo-professionnel Arnaud De Lie a prolongé d'un an son contrat avec l'équipe Lotto Soudal. Il est désormais lié avec la formation du World Tour jusqu'à la fin de la saison 2024. A 20 ans à peine, De Lie a déjà remporté six courses (1.1) en une demi-saison parmi les professionnels: le Trophée de Palma le 30 janvier, le GP Jean-Pierre Monseré le 6 mars, la Volta Limburg Classic le 2 avril, le GP Marcel Kint le 29 mai, la Flèche de Heist le 4 juin et le Tour du Limbourg le 6 juin. Il a réalisé pas moins de 19 top 10 en 34 jours de course. Il occupe actuellement la 23e place au classement UCI, soit le meilleur au sein de la formation Lotto Soudal.

"Ce qu'Arnaud a fait cette année, alors qu'il est encore néo-professionnel, est très impressionnant", réagit John Lelangue, CEO de Lotto Soudal. "Nous savions qu'il s'agissait d'un grand talent puisque nous le suivions déjà dans notre équipe de développement. Mais nous n'aurions pas pu imaginer qu'il allait s'imposer par six fois lors de ses six premiers mois chez les pros. Nous pensons qu'il possède les qualités pour viser la victoire dans les plus grandes courses d'ici quelques années. Les coureurs comme Arnaud De Lie, formés par nos soins et qui performent ensuite au plus haut niveau, représentent l'avenir de notre équipe. C'est pourquoi nous sommes très heureux qu'il reste avec nous."

Arnaud De Lie a gagné la confiance de l'équipe dès le début de saison et il a rapidement prouvé qu'il la méritait. "Je me sens très bien dans cette équipe. Je me sens à l'aise avec tous les coureurs, le staff et les directeurs sportifs. L'équipe a roulé pour moi dès ma première course. Quand j'ai confiance en mon sprint, je sais que je peux compter sur leur soutien. Cette confiance réciproque est pour moi la raison la plus importante de prolonger", a expliqué pour sa part l'Ardennais. "Ici, j'ai la chance de pouvoir continuer à progresser à un bon rythme. Cette année, j'ai pu m'imposer dans des courses de niveau 1. L'an prochain, j'espère pouvoir jouer la victoire dans de plus grandes classiques. Je pense notamment à des épreuves comme la Nokere Koerse, que j'aimerais beaucoup gagner. Mais je vais d'abord me concentrer sur la deuxième partie de la saison 2022. Il reste encore de belles courses dans lesquelles je souhaite faire de bons résultats."

Révélation de la saison, le coureur cycliste néo-professionnel Arnaud De Lie a prolongé d'un an son contrat avec l'équipe Lotto Soudal. Il est désormais lié avec la formation du World Tour jusqu'à la fin de la saison 2024. A 20 ans à peine, De Lie a déjà remporté six courses (1.1) en une demi-saison parmi les professionnels: le Trophée de Palma le 30 janvier, le GP Jean-Pierre Monseré le 6 mars, la Volta Limburg Classic le 2 avril, le GP Marcel Kint le 29 mai, la Flèche de Heist le 4 juin et le Tour du Limbourg le 6 juin. Il a réalisé pas moins de 19 top 10 en 34 jours de course. Il occupe actuellement la 23e place au classement UCI, soit le meilleur au sein de la formation Lotto Soudal. "Ce qu'Arnaud a fait cette année, alors qu'il est encore néo-professionnel, est très impressionnant", réagit John Lelangue, CEO de Lotto Soudal. "Nous savions qu'il s'agissait d'un grand talent puisque nous le suivions déjà dans notre équipe de développement. Mais nous n'aurions pas pu imaginer qu'il allait s'imposer par six fois lors de ses six premiers mois chez les pros. Nous pensons qu'il possède les qualités pour viser la victoire dans les plus grandes courses d'ici quelques années. Les coureurs comme Arnaud De Lie, formés par nos soins et qui performent ensuite au plus haut niveau, représentent l'avenir de notre équipe. C'est pourquoi nous sommes très heureux qu'il reste avec nous."Arnaud De Lie a gagné la confiance de l'équipe dès le début de saison et il a rapidement prouvé qu'il la méritait. "Je me sens très bien dans cette équipe. Je me sens à l'aise avec tous les coureurs, le staff et les directeurs sportifs. L'équipe a roulé pour moi dès ma première course. Quand j'ai confiance en mon sprint, je sais que je peux compter sur leur soutien. Cette confiance réciproque est pour moi la raison la plus importante de prolonger", a expliqué pour sa part l'Ardennais. "Ici, j'ai la chance de pouvoir continuer à progresser à un bon rythme. Cette année, j'ai pu m'imposer dans des courses de niveau 1. L'an prochain, j'espère pouvoir jouer la victoire dans de plus grandes classiques. Je pense notamment à des épreuves comme la Nokere Koerse, que j'aimerais beaucoup gagner. Mais je vais d'abord me concentrer sur la deuxième partie de la saison 2022. Il reste encore de belles courses dans lesquelles je souhaite faire de bons résultats."