Tiesj Benoot va remonter sur son vélo mardi trois jours après sa lourde chute samedi aux Strade Bianche. Le Gantois s'est fortement coupé au genou, mais il espère être en mesure de disputer les classiques flandriennes.

Benoot a dû renoncer à Tirreno-Adriatico en raison de sa blessure. "Tiesj était un peu contrarié après sa chute", a expliqué son directeur sportif chez Jumbo-Visma Maarten Wynants, "C'est logique. Il avait de bonnes jambes, travaillait dur, roulait bien en tête et soudain sa course était terminée. Bien sûr, il était déçu. Il souffre d'une douloureuse blessure au genou et a également des écorchures sur le dos. Ne pas participer à Tirreno était la meilleure décision. Bien sûr, c'est dommage, Tiesj voulait mettre ici la touche finale avant les classiques, maintenant il va devoir se préparer d'une autre manière."

La blessure au genou ne peut pas être recousue et nécessitera des soins quotidiens. "Tiesj va essayer de rouler mardi", a précise Wynants. "Nous devrons voir si cela marche. S'il peut rouler à nouveau, nous déciderons de la marche à suivre en vue de l'E3 Harelbeke (le 25 mars, NDLR). Peut-être avec un stage. Nous avons vu lors du week-end d'ouverture que Tiesj peut se préparer parfaitement via un stage et avec peu de rythme de compétition".

Tiesj Benoot va remonter sur son vélo mardi trois jours après sa lourde chute samedi aux Strade Bianche. Le Gantois s'est fortement coupé au genou, mais il espère être en mesure de disputer les classiques flandriennes. Benoot a dû renoncer à Tirreno-Adriatico en raison de sa blessure. "Tiesj était un peu contrarié après sa chute", a expliqué son directeur sportif chez Jumbo-Visma Maarten Wynants, "C'est logique. Il avait de bonnes jambes, travaillait dur, roulait bien en tête et soudain sa course était terminée. Bien sûr, il était déçu. Il souffre d'une douloureuse blessure au genou et a également des écorchures sur le dos. Ne pas participer à Tirreno était la meilleure décision. Bien sûr, c'est dommage, Tiesj voulait mettre ici la touche finale avant les classiques, maintenant il va devoir se préparer d'une autre manière." La blessure au genou ne peut pas être recousue et nécessitera des soins quotidiens. "Tiesj va essayer de rouler mardi", a précise Wynants. "Nous devrons voir si cela marche. S'il peut rouler à nouveau, nous déciderons de la marche à suivre en vue de l'E3 Harelbeke (le 25 mars, NDLR). Peut-être avec un stage. Nous avons vu lors du week-end d'ouverture que Tiesj peut se préparer parfaitement via un stage et avec peu de rythme de compétition".