L'Italie n'a pas trop réussi à la Belgique à 2021. Entre les défaites des Diables rouges contre la Squadra Azzurra lors du championnat d'Europe et la Nations League, le sprint perdu par Remco Evenepoel contre Sonny Colbrelli aux championnats d'Europe en ligne et le titre mondial du contre-la-montre ravi par Filippo Ganna à Wout Van Aert, les sportifs du plat pays ont souvent tiré la tête lorsqu'ils se sont frottés aux Transalpins. Et cela pourrait continuer en 2022 puisque Ganna envisage désormais de s'attaquer au record de l'heure, actuellement propriété d'un autre de nos compatriotes, Victor Campenaerts (55,089km).

Aussi spécialiste de la piste où il est quadruple champion du monde de poursuite sur piste et actuel champion olympique de poursuite par équipes, Ganna s'est testé lors d'un stage d'entraînement après le Giro disputé au mois de mai. "J'ai effectué un test sur la piste de Montichiari, après un stage d'entraînement en altitude suivant le Giro, a expliqué le rouleur de l'équipe Ineos-Grenadiers. "Le test n'a duré qu'une demi-heure et après ça, j'étais vraiment vidé. Je comprends maintenant qu'il faut tout planifier à la perfection et que cela demande un effort incroyable. Je vais y réfléchir avant d'en parler éventuellement à l'équipe. Peut-être que j'attaquerai le Record de l'Heure l'été prochain. Espérons qu'un jour je puisse déboucher une bonne bouteille de rosé pour fêter ma tentative réussie."

L'Italie n'a pas trop réussi à la Belgique à 2021. Entre les défaites des Diables rouges contre la Squadra Azzurra lors du championnat d'Europe et la Nations League, le sprint perdu par Remco Evenepoel contre Sonny Colbrelli aux championnats d'Europe en ligne et le titre mondial du contre-la-montre ravi par Filippo Ganna à Wout Van Aert, les sportifs du plat pays ont souvent tiré la tête lorsqu'ils se sont frottés aux Transalpins. Et cela pourrait continuer en 2022 puisque Ganna envisage désormais de s'attaquer au record de l'heure, actuellement propriété d'un autre de nos compatriotes, Victor Campenaerts (55,089km).Aussi spécialiste de la piste où il est quadruple champion du monde de poursuite sur piste et actuel champion olympique de poursuite par équipes, Ganna s'est testé lors d'un stage d'entraînement après le Giro disputé au mois de mai. "J'ai effectué un test sur la piste de Montichiari, après un stage d'entraînement en altitude suivant le Giro, a expliqué le rouleur de l'équipe Ineos-Grenadiers. "Le test n'a duré qu'une demi-heure et après ça, j'étais vraiment vidé. Je comprends maintenant qu'il faut tout planifier à la perfection et que cela demande un effort incroyable. Je vais y réfléchir avant d'en parler éventuellement à l'équipe. Peut-être que j'attaquerai le Record de l'Heure l'été prochain. Espérons qu'un jour je puisse déboucher une bonne bouteille de rosé pour fêter ma tentative réussie."