L'épreuve binchoise, dernière course professionnelle du calendrier wallon, longue de 200 km a remporté un immense succès populaire. Adam Blythe a signé ce mardi son 2e succès de la saison 2012 après celui à la première étape de Paris-Corrèze, le 1er août dernier à Sassay.

L'épreuve wallonne a été marquée par une première attaque d'un groupe de 17 coureurs qui ont rejoint le circuit local, à plus de 60 kilomètres de l'arrivée, avec une vingtaine de secondes d'avance sur le peloton dans lequel on notait de nombreux abandons. Le groupe a tenu bon jusque dans les 15 derniers kilomètres avant d'être repris par quelques coureurs, dont l'Allemand John Degenkolb et Bjorn Leukemmans, et la mise en route de la tête du peloton emmené notamment par l'équipe BMC.

"Manuel Quinziato et Michael Schar ont contrôlé la finale pour moi", a indiqué Adam Blythe. "J'ai mis en route tout seul à l'entrée du tronçon pavé conduisant à l'arrivée à un kilomètre de la ligne et j'ai eu la chance de tenir bon jusqu'au bout."

En l'absence de Greg Van Avermaet, souffrant, Blythe avait été désigné leader des BMC à Binche. "Je savais que cette course se terminait souvent au sprint, dans un groupe restreint. De plus, les conditions météo un peu difficiles en début de course et les pavés binchois me correspondaient parfaitement. Je suis heureux de signer ce 2e succès en cette fin de saison où ma forme est encore très bonne. Place maintenant à Paris-Tours, dimanche prochain, la dernière course de la saison. Là-bas, la météo joue toujours une rôle essentiel. J'y serai pour signer une bonne dernière course. Pour la victoire, on verra."

Adam Blythe a succédé au palmarès de Binche-Tournai-Binche à l'Allemand Rudiger Seilig, vainqueur en 2011.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'épreuve binchoise, dernière course professionnelle du calendrier wallon, longue de 200 km a remporté un immense succès populaire. Adam Blythe a signé ce mardi son 2e succès de la saison 2012 après celui à la première étape de Paris-Corrèze, le 1er août dernier à Sassay. L'épreuve wallonne a été marquée par une première attaque d'un groupe de 17 coureurs qui ont rejoint le circuit local, à plus de 60 kilomètres de l'arrivée, avec une vingtaine de secondes d'avance sur le peloton dans lequel on notait de nombreux abandons. Le groupe a tenu bon jusque dans les 15 derniers kilomètres avant d'être repris par quelques coureurs, dont l'Allemand John Degenkolb et Bjorn Leukemmans, et la mise en route de la tête du peloton emmené notamment par l'équipe BMC. "Manuel Quinziato et Michael Schar ont contrôlé la finale pour moi", a indiqué Adam Blythe. "J'ai mis en route tout seul à l'entrée du tronçon pavé conduisant à l'arrivée à un kilomètre de la ligne et j'ai eu la chance de tenir bon jusqu'au bout." En l'absence de Greg Van Avermaet, souffrant, Blythe avait été désigné leader des BMC à Binche. "Je savais que cette course se terminait souvent au sprint, dans un groupe restreint. De plus, les conditions météo un peu difficiles en début de course et les pavés binchois me correspondaient parfaitement. Je suis heureux de signer ce 2e succès en cette fin de saison où ma forme est encore très bonne. Place maintenant à Paris-Tours, dimanche prochain, la dernière course de la saison. Là-bas, la météo joue toujours une rôle essentiel. J'y serai pour signer une bonne dernière course. Pour la victoire, on verra." Adam Blythe a succédé au palmarès de Binche-Tournai-Binche à l'Allemand Rudiger Seilig, vainqueur en 2011. Sportfootmagazine.be, avec Belga