Une cérémonie a eu lieu dans le quartier bruxellois de Woluwe-Saint-Pierre, où la place des Bouvreuils a été baptisée Square Eddy Merckx, là où le "Cannibale" a passé ses jeunes années.

"C'est trop. Je ne sais pas si je mérite un tel honneur", a commenté, ému aux larmes, l'ancien quintuple vainqueur du Tour (73 ans).

Le bourgmestre (maire) de Bruxelles, Philippe Close, les proches du coureur (notamment l'ancien footballeur Paul Van Himst, son meilleur ami) mais aussi le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, ont découvert une stèle dédiée au champion, cinquante ans après sa première victoire dans la Grande Boucle.

"Il y avait un alignement des planètes. Nous fêtons cette année le centenaire du maillot jaune mais aussi les 50 ans de la première victoire d'Eddy au Tour. Il était évident que le départ se fasse depuis Bruxelles", a expliqué Christian Prudhomme.

La journée a été dédiée à une célébration de celui qui reste le coureur ayant le plus souvent porté le Maillot jaune (111 jours) et ayant remporté le plus d'étapes (34).

Les deux première étapes du Tour 2019, dont un contre-la-montre par équipes se dérouleront dans les rues de la capitale belge, avant de prendre la direction de la France.