Très nerveuse en début de course, avec de multiples attaques pour tenter de former la bonne échappée, l'étape s'est neutralisée à mi-parcours, pendant que le Suédois Fredrik Kessiakoff s'isolait en tête de la course. Tandis que les principaux candidats pour le classement final restaient en observation derrière un groupe de poursuivants, Kessiakoff passait les cinq dernières difficultés à l'avant.

Dans la dernière difficulté, le col de la Croix, classé en première catégorie et située à seulement 16 kilomètres de la ligne, les deux Belges Jelle Vanendert et Jurgen Van den Broeck on tenté de faire exploser le peloton, emmenant dans leurs roues neuf favoris, dont entre autres Bradley Wiggins, Cadel Evans, Vincenzo Nibali, Chris Froome ou encore Denis Menchov. Une minute plus tôt, au sommet du dernier col, Kessiakoff était rejoint par Pinot, extrait du groupe des poursuivants. Basculant avec quelques secondes d'écart dans la descente, Kessiakoff, qui manquait un virage, était distancé puis repris par le groupe de contre-attaque, alors que Pinot conservait une poignée de secondes pour signer le premier succès français depuis le départ.

Le Britannique Bradley Wiggins (Sky) a conservé le maillot jaune de leader après cette étape de moyenne montagne. Maxime Monfort est toujours 7e du général, tandis que Van den Broeck a progressé de la 13e à la 8e place, avant le contre-la-montre de lundi, 41,5 km entre Arc-et-Senans et Besançon.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Très nerveuse en début de course, avec de multiples attaques pour tenter de former la bonne échappée, l'étape s'est neutralisée à mi-parcours, pendant que le Suédois Fredrik Kessiakoff s'isolait en tête de la course. Tandis que les principaux candidats pour le classement final restaient en observation derrière un groupe de poursuivants, Kessiakoff passait les cinq dernières difficultés à l'avant. Dans la dernière difficulté, le col de la Croix, classé en première catégorie et située à seulement 16 kilomètres de la ligne, les deux Belges Jelle Vanendert et Jurgen Van den Broeck on tenté de faire exploser le peloton, emmenant dans leurs roues neuf favoris, dont entre autres Bradley Wiggins, Cadel Evans, Vincenzo Nibali, Chris Froome ou encore Denis Menchov. Une minute plus tôt, au sommet du dernier col, Kessiakoff était rejoint par Pinot, extrait du groupe des poursuivants. Basculant avec quelques secondes d'écart dans la descente, Kessiakoff, qui manquait un virage, était distancé puis repris par le groupe de contre-attaque, alors que Pinot conservait une poignée de secondes pour signer le premier succès français depuis le départ. Le Britannique Bradley Wiggins (Sky) a conservé le maillot jaune de leader après cette étape de moyenne montagne. Maxime Monfort est toujours 7e du général, tandis que Van den Broeck a progressé de la 13e à la 8e place, avant le contre-la-montre de lundi, 41,5 km entre Arc-et-Senans et Besançon. Sportfootmagazine.be, avec Belga