Le thermomètre affiche 30 degrés. Les conditions sont donc un peu moins caniculaires que la veille. L'arrivée est programmée à 17h26 (selon une moyenne de 46 km/h).

Vainqueur du chrono d'ouverture, l'Australien Rohan Dennis (BMC) porte le maillot jaune de leader qu'il ambitionne de conserver durant la première semaine de l'épreuve.

Le scénario de l'étape dépendra sans doute grandement de la météo. Le vent est quasi nul au départ mais le peloton, qui roulera en bord de mer lors des 40 derniers kilomètres, pourrait être confronté à des orages locaux et des rafales, ce qui n'exclut pas une course incontrôlable faite de bordures.

En cas de conditions climatiques plus calmes, une arrivée massive favorable aux sprinters sera davantage envisageable. L'étape, qui passe par Rotterdam (et le célèbre pont Erasme), empruntera trois longues digues dans le final, avec l'arrivée à la sortie de la troisième, à Neeltje Jans.

Un seul sprint intermédiaire pour l'attribution de points au classement du maillot vert est programmé, après 80 kilomètres à Rotterdam. L'étape ne compte aucune difficulté répertoriée pour le classement de la montagne.

Le thermomètre affiche 30 degrés. Les conditions sont donc un peu moins caniculaires que la veille. L'arrivée est programmée à 17h26 (selon une moyenne de 46 km/h). Vainqueur du chrono d'ouverture, l'Australien Rohan Dennis (BMC) porte le maillot jaune de leader qu'il ambitionne de conserver durant la première semaine de l'épreuve. Le scénario de l'étape dépendra sans doute grandement de la météo. Le vent est quasi nul au départ mais le peloton, qui roulera en bord de mer lors des 40 derniers kilomètres, pourrait être confronté à des orages locaux et des rafales, ce qui n'exclut pas une course incontrôlable faite de bordures. En cas de conditions climatiques plus calmes, une arrivée massive favorable aux sprinters sera davantage envisageable. L'étape, qui passe par Rotterdam (et le célèbre pont Erasme), empruntera trois longues digues dans le final, avec l'arrivée à la sortie de la troisième, à Neeltje Jans. Un seul sprint intermédiaire pour l'attribution de points au classement du maillot vert est programmé, après 80 kilomètres à Rotterdam. L'étape ne compte aucune difficulté répertoriée pour le classement de la montagne.