"Tom Boonen s'entraîne durement, il y a 1% de chance qu'il participe à la course Paris-Roubaix", a indiqué lundi soir Marc Coucke sur Twitter. "Tom Boonen a expliqué qu'il ferait certainement la reconnaissance de Paris-Roubaix. Après quoi il prendra une décision sur sa participation à la course. L'espoir fait vivre", selon Marc Coucke.

Le coureur a lui-même twitté vendredi, peu avant le début de l'E3 à Harelbeke, qu'il avait roulé 100 kilomètres avec une "douleur à l'épaule".

Tom Boonen a été contraint à l'abandon lors de la 1ère étape de Paris-Nice, disputée le 9 mars sur 192 km, entre Saint-Rémy-les-Chevreuse et Contres. Le coureur de l'équipe Etixx-Quick.Step, 34 ans, a chuté à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée. Opéré deux jours après la chute, l'Anversois doit respecter une période d'inactivité de six à huit semaines.

La course Paris-Roubaix se déroule le 12 avril prochain.

"Tom Boonen s'entraîne durement, il y a 1% de chance qu'il participe à la course Paris-Roubaix", a indiqué lundi soir Marc Coucke sur Twitter. "Tom Boonen a expliqué qu'il ferait certainement la reconnaissance de Paris-Roubaix. Après quoi il prendra une décision sur sa participation à la course. L'espoir fait vivre", selon Marc Coucke.Le coureur a lui-même twitté vendredi, peu avant le début de l'E3 à Harelbeke, qu'il avait roulé 100 kilomètres avec une "douleur à l'épaule".Tom Boonen a été contraint à l'abandon lors de la 1ère étape de Paris-Nice, disputée le 9 mars sur 192 km, entre Saint-Rémy-les-Chevreuse et Contres. Le coureur de l'équipe Etixx-Quick.Step, 34 ans, a chuté à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée. Opéré deux jours après la chute, l'Anversois doit respecter une période d'inactivité de six à huit semaines.La course Paris-Roubaix se déroule le 12 avril prochain.