A moins de trois mois de l'événement, la tenue du Tour de France aux dates prévues, du 27 juin au 19 juillet, reste incertaine et soumise avant tout à l'impératif de santé publique. Mais plusieurs scénarios existent.

Geraint Thomas, vainqueur du Tour de France 2018, s'oppose à un Tour de France à huis clos cet été. "Sans les supporters, ce ne serait pas le Tour", a déclaré le Gallois de 33 ans dans une interview au journal britannique The Daily Telegraph.

Le coronavirus touche également le monde du cyclisme. De nombreuses courses sont annulées, on ne roule pas en mars et avril, et en mai des courses sont déjà annulées. Et pour le Tour de France? "Il n'y a pas d'Euro et pas de JO", a déclaré Patrick Lefevere. "Je ne suis pas pessimiste mais bien réaliste. Tout le monde le sait. Comment pouvez-vous maintenir le Tour? Evidemment j'aimerais qu'il se déroule mais, pour le moment, nous n'avons reçu aucune information."

Philippe Gilbert s'est exprimé en video mercredi pour apporter son soutien aux organisateurs des courses cyclistes annulées au fur et à mesure. Le coureur liégeois de Lotto Soudal veut ainsi apporter "un rayon de soleil aux supporters du cyclisme. On va passer ensemble cette période difficile et on en ressortira tous plus fort."

Le Tour d'Italie est reporté et de nouvelles dates ne seront pas envisagées avant le 3 avril, a annoncé RCS Sport, l'organisateur du Giro vendredi, quelques heures après l'annulation par le gouvernement hongrois du 'Grand départ' à Budapest le 9 mai et des deux premières étapes en Hongrie.

Remco Evenepoel voit sa préparation pour le Giro, son premier grand tour, être fortement perturbée. Le jeune talent de Deceuninck-Quick Step aurait dû participer au Tirreno-Adriatico, mais la course à étapes italienne, a été annulée en raison de la pandémie de coronavirus. Vendredi, il a réagi sur Twitter avec déception et compréhension.