Oliver Zaugg, 30 ans, s'est imposé en solo, au terme des 241 kilomètres du Tour de Lombardie 2011, après s'être échappé dans la dernière difficulté de la journée à 10 km de l'arrivée. Le Suisse a devancé l'Irlandais Daniel Martin, 2e à 8 secondes et l'Espagnol Joaquin Rodriguez 3e pour remporter la toute première victoire de sa carrière.

L'Italien Vincenzo Nibali avait animé la fin de course en prenant les devants dans la Madonna del Ghisallo, l'avant-dernière difficulté de la journée, à un peu plus de 50 kilomètres de l'arrivée. Le coureur de Liquigas a compté 1:30 d'avance, mais a flanché d'un coup pour se faire rejoindre à 16 kilomètres de l'arrivée.

La dernière difficulté, Villa Vergano avec le sommet à 9km du but, a donc permis à Oliver Zaugg d'entamer la descente avec une dizaine de secondes d'avance sur un trio: l'Italien Domenico Pozzovivo (finalement 6e), Daniel Martin, Joaquin Rodriguez, puis ont suivi l'Italien Ivan Basso (4e) et le Polonais Przemyslaw Niemiec (5e).

Philippe Gilbert était à 25 secondes alors que Greg Van Avermaet, finalement 12e à l'arrivée, avait été lâché dans la montée.

Philippe Gilbert était assuré de remporter le classement final du WorldTour.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Oliver Zaugg, 30 ans, s'est imposé en solo, au terme des 241 kilomètres du Tour de Lombardie 2011, après s'être échappé dans la dernière difficulté de la journée à 10 km de l'arrivée. Le Suisse a devancé l'Irlandais Daniel Martin, 2e à 8 secondes et l'Espagnol Joaquin Rodriguez 3e pour remporter la toute première victoire de sa carrière. L'Italien Vincenzo Nibali avait animé la fin de course en prenant les devants dans la Madonna del Ghisallo, l'avant-dernière difficulté de la journée, à un peu plus de 50 kilomètres de l'arrivée. Le coureur de Liquigas a compté 1:30 d'avance, mais a flanché d'un coup pour se faire rejoindre à 16 kilomètres de l'arrivée. La dernière difficulté, Villa Vergano avec le sommet à 9km du but, a donc permis à Oliver Zaugg d'entamer la descente avec une dizaine de secondes d'avance sur un trio: l'Italien Domenico Pozzovivo (finalement 6e), Daniel Martin, Joaquin Rodriguez, puis ont suivi l'Italien Ivan Basso (4e) et le Polonais Przemyslaw Niemiec (5e). Philippe Gilbert était à 25 secondes alors que Greg Van Avermaet, finalement 12e à l'arrivée, avait été lâché dans la montée. Philippe Gilbert était assuré de remporter le classement final du WorldTour. Sportfootmagazine.be, avec Belga