Vos a devancé au sprint ses deux compagnes d'échappée, la Britannique Elizabeth Armitstead, qui a décroché la première médaille britannique de ces JO, et la Russe Olga Zabelinskaya, au terme des 140 kilomètres. Liesbet De Vocht, première Belge classée, a pris la 9e place, manquant de peu le diplôme olympique (top-8). Maaike Polspoel a terminé 29e, tandis que Ludivine Henrion a terminé hors délais.

Vos a forcé l'allure dans cette course entrecoupés par des fortes averses. A plusieurs reprises, la Néerlandaise a accéléré avant de trouver l'ouverture à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée.

Vos, surveillée par Armitstead, est revenue sur Zabelinskaya, la première à s'être dégagée 5 kilomètres auparavant, et sur l'Américaine Shelley Odds. Le quatuor, qui a perdu ensuite Odds, a foncé vers l'arrivée, le plus souvent grâce aux relais appuyés de Vos, malgré la poursuite menée par les Allemandes et, à un degré moindre, par les Italiennes.

L'écart a grandi jusqu'à atteindre une cinquantaine de secondes à l'entrée de Londres. Au sprint, jugé le "Mall", l'avenue menant au palais de Buckhingham, Vos, nettement supérieure, a lancé le sprint de loin et Armitstead, pourtant pistarde de formation, n'a pu la remonter.

Agée de 25 ans, Marianne Vos présente l'un des palmarès les plus fournis de son sport.

Championne du monde sur route en 2006, elle a décroché par la suite à cinq reprises la médaille d'argent.

La Néerlandaise excelle dans les différentes disciplines du cyclisme, piste, route et cyclo-cross. Au total, elle compte 8 titres mondiaux en élite.

Championne olympique de course aux points à Pékin 2008, sur la piste, elle a enlevé à Londres sa deuxième médaille d'or olympique, quelques semaines après avoir été blessée à une épaule (clavicule fracturée).

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Vos a devancé au sprint ses deux compagnes d'échappée, la Britannique Elizabeth Armitstead, qui a décroché la première médaille britannique de ces JO, et la Russe Olga Zabelinskaya, au terme des 140 kilomètres. Liesbet De Vocht, première Belge classée, a pris la 9e place, manquant de peu le diplôme olympique (top-8). Maaike Polspoel a terminé 29e, tandis que Ludivine Henrion a terminé hors délais. Vos a forcé l'allure dans cette course entrecoupés par des fortes averses. A plusieurs reprises, la Néerlandaise a accéléré avant de trouver l'ouverture à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée. Vos, surveillée par Armitstead, est revenue sur Zabelinskaya, la première à s'être dégagée 5 kilomètres auparavant, et sur l'Américaine Shelley Odds. Le quatuor, qui a perdu ensuite Odds, a foncé vers l'arrivée, le plus souvent grâce aux relais appuyés de Vos, malgré la poursuite menée par les Allemandes et, à un degré moindre, par les Italiennes. L'écart a grandi jusqu'à atteindre une cinquantaine de secondes à l'entrée de Londres. Au sprint, jugé le "Mall", l'avenue menant au palais de Buckhingham, Vos, nettement supérieure, a lancé le sprint de loin et Armitstead, pourtant pistarde de formation, n'a pu la remonter. Agée de 25 ans, Marianne Vos présente l'un des palmarès les plus fournis de son sport. Championne du monde sur route en 2006, elle a décroché par la suite à cinq reprises la médaille d'argent. La Néerlandaise excelle dans les différentes disciplines du cyclisme, piste, route et cyclo-cross. Au total, elle compte 8 titres mondiaux en élite. Championne olympique de course aux points à Pékin 2008, sur la piste, elle a enlevé à Londres sa deuxième médaille d'or olympique, quelques semaines après avoir été blessée à une épaule (clavicule fracturée). Sportfootmagazine.be, avec Belga